High-Tech

Apple dans la course folle à la réalité augmentée

L'actualité se focalise sur le partenariat Microsoft et Oculus Rift. Pourtant Apple se structure dans l'ombre.

Oui, le casque de réalité virtuelle Oculus Rift sortira sous la forme d’un partenariat avec Microsoft. Pourtant, une autre information est passée en douce du grand public, comme si de rien n’était. La société proposant l’une des solutions les plus abouties du marché, simple à mettre en œuvre, révolutionnaire, s’intégrant simplement à des outils de création de jeux ; Metaio a été racheté par Apple il y a quelques semaines.

Les produits de cette société trônaient largement au-dessus du lot en termes de rapidité de mise en œuvre, proposant des mécanismes de création d’applications de réalité augmentée parmi les plus efficientes, facilitant l’accès à ces technologies, mettant à la portée de tout programmeur l’adjonction de réalité augmentée à ses développements.

La réalité augmentée (ou A.R pour Augmented Reality, c’est quoi ?)

Simplement dit, c’est le fait de pouvoir enrichir notre monde réel avec du virtuel. C’est in fine un concept plus poussé que la réalité virtuelle (comme l’Oculus Rift) qui se propose de changer notre réel par du virtuel pur. En réalité virtuelle, on vous propose tout un univers factice, en réalité augmentée, on complète votre réel.

Ceci peut se réaliser de multiples façons. En portant par exemple des lunettes dédiées à cette tâche, c’est ce que Google a voulu proposer avec ses Google glass. Le projet a certes été stoppé en l’état, Google revoyant sa copie pour une mouture 2, mais donnait un avant-goût du futur selon Google. D’autres, notamment Microsoft avec ses Hololens ou Leap et ses MagicLeap, ont repris le flambeau. Des lunettes qui, lorsque vous les portez enrichissent votre monde d’information (reconnaissance de forme, d’individus, indication de géolocalisation, etc.)

La réalité augmentée c’est aussi des applications capables de suivre votre visage ou de traquer une forme présentée à la caméra (cf. ses 2 vidéos de la société Novencia TS s’appuyant sur Metaio). Imaginions par exemple une image ou QR-Code. Lorsque le logiciel reconnait l’un de ces derniers il vous renvoie non seulement une position géographique dans l’espace (les fameuses abscisses, ordonnées et hauteur plus généralement dénommées x, y et z) mais aussi une orientation. Vous bougez l’image/QR et ces données, bougent en fonction, vous permettant la création de logiciels dépendant d’une intervention physique extérieure.

En pratique ces technologies sont souvent couplées à des moteurs 3D tiers (par exemple Unity, le moteur de jeu), vous permettent ainsi de faire apparaitre tout un univers 3D à l’écran, en fonction de la détection et du positionnement d’une image, visage ou forme face à une caméra.

Apple ayant racheté Metaio dont les outils de développement étaient accessibles à tout un chacun, l’effet Apple a fonctionné : le site de l’éditeur est désormais vide et le kit de développement inaccessible. Que nous prépare donc Apple ?

La société s’est contentée d’une réponse laconique : Apple achète périodiquement des sociétés pour des usages discrétionnaires.

Pour information, voici deux petites 2 vidéos de la société Novencia TS s’appuyant sur Metaio pour faire de la réalité augmentée :

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous !

Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs