Histoire de Pâques : le lapin et les cloches

par Aline Druelle le 30/03/2013 à 06:12
Imprimer l'article
Histoire de Pâques : le lapin et les cloches

Flickr/CC/Giles Moss

Comme la plupart des fêtes, celle de Pâques trouve ses origines dans le rite païen et non comme on pourrait le croire dans la tradition chrétienne qui l'a récupérée plus tard. Il faut donc remonter à l'Antiquité. Au moment de Pâques, la saison change et le printemps revient. La nature se réveille et c'est aussi la fin de l'hiver où la nourriture a manqué. Finies les privations, l'abondance est donc de retour et pour célébrer ce renouveau, les populations germaniques célébraient alors une divinité à l'occasion. Le nom de cette déesse : Eostre ou Ostara. Son nom vient du fait que lors de l'équinoxe de printemps, le soleil se lève ce jour-là exactement à l'Est : East en anglais, Osten en allemand. Et vous aurez peut-être déjà fait le rapprochement : Pâques se dit Easter en anglais et Ostern en allemand !

Voilà l'explication pour le nom de la fête. Venons en maintenant à un autre élément : le lapin. Le lien est simple. L'animal, considéré dans l'Antiquité comme un symbole de fertilité et de fécondité, était rattaché à la déesse Eostre. Chaque illustration la représentait donc avec un lapin, ou un lièvre, à ses côtés. C'est ainsi que le lapin de Pâques est entré dans la postérité.

Il y a aussi une autre histoire autour de la fête de Pâques. Cette légende allemande d'une femme pauvre qui, ne pouvant offrir des friandises à ses enfants, a eu l'idée de peindre des œufs et de les cacher dans le jardin pour eux. Mais ces derniers, au moment d'aller les chercher, ont trouvé non loin un lapin. Ils ont donc pensé que c'était l'animal qui avait pondu les œufs et l'année suivante, lui ont préparé un nid pour qu'il vienne les y déposer. Des œufs, symboles aussi du renouveau du printemps, idéaux pour symboliser Pâques, qui ont été transformés en chocolats au 18ème siècle. Une brillante idée de commerçants.

C'est à la même période que ces rituels ont aussi traversé l'Atlantique, importés aux États-Unis par les immigrés allemands, en Pennsylvanie plus précisément. Et depuis, la tradition s'est fortement implantée dans le pays.

Alors peut-être que chez vous, il n'y aura pas de lapin mais une cloche qui sera passée ce week-end. Pour l'anecdote, ce symbole est chrétien, la fête de Pâques étant un grand moment religieux. Dans certains pays, comme la France, les cloches des églises ne sonnaient plus du Jeudi Saint au Dimanche, avant de retentir à nouveau pour signifier la résurrection de Jésus. Et pour expliquer leur absence, on racontait qu'elles étaient parties à Rome quelques jours, avant de revenir au sommet des édifices. Et sur le chemin du retour, elles auront laissé tomber dans les jardins des petits chocolats ou des cadeaux.

Joyeuses Pâques à tous !

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.

Partagez cet article avec vos amis :


Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Laissez un commentaire



Question anti robot
Combien font 2 + 4 ?