Walhalla

Impôts 2018 et année blanche : propriétaires, que vont devenir vos loyers, charges déductibles, et travaux ?

Vous louez un logement ou vous rénovez votre maison ? Quel impact aura l’année blanche sur votre fiscalité ? Avez-vous intérêt à effectuer vos travaux cette année ? Ou faut-il les reporter ?

Année blanche oblige (avant la mise en place du prélèvement à la source l’année prochaine), les revenus 2018 ne seront pas soumis à l’impôt. Mais qu’en sera-t-il de vos revenus fonciers si vous louez un logement ? De vos aides si vous effectuez des travaux ? De vos crédits d’impôt si vous améliorez votre habitation ? Et dans ces conditions, est-il intéressant de réaliser des travaux cette année, ou faut-il plutôt les reporter ?

Vous louez un logement

Les loyers perçus en 2018 ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu. Ils seront "annulés" par le crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR). Si vous n’avez pas suivi, vous pouvez relire notre précédent article : Impôts 2018 : une année fiscale blanche, mais pas forcément pour vous. Comme pour les autres types de revenus, il faut, là encore, faire la distinction entre revenus "normaux" et revenus "exceptionnels". Les loyers perçus en 2018 ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu. Les revenus fonciers exceptionnels touchés en 2018 seront imposés et le contribuable devra s’acquitter de son dû en 2019, en plus de l’impôt qui sera alors prélevé à la source.

Et quid des travaux de réparation ?

"Afin d’éviter que les propriétaires ne décalent leurs travaux à 2019, prévient Philippe Doin, une moyenne sera faite des dépenses réalisées en 2018 et en 2019". Dans ces conditions, quand vaut-il mieux effectuer ces travaux d’entretien, de réparation ou d’amélioration de son bien en location ? Si vous faites des travaux cette année, et aucun l’année prochaine, seule la moitié de vos dépenses seront prises en compte. De la même manière, si vous ne faites aucun travaux cette année pour les décaler à 2019, seule la moitié de vos dépenses seront prises en compte. "Pour les petits propriétaires, le mieux est encore d’effectuer ses travaux en 2020 lorsque la situation fiscale sera redevenue normale afin de pouvoir imputer l’intégralité des dépenses engagées".

Vous rénovez votre maison

Inutile de reporter vos projets de rénovation ou d’amélioration. Car même si l’impôt 2018 est "annulé", le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique) est maintenu. "Il sera restitué au contribuable en 2019", précise l’expert-comptable.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs