France

L'essentiel de l'actualité en France du 5 au 11 août 2017

Des militaires de l'opération Sentinelle de nouveau pris pour cible, le scandale des œufs contaminés, le dernier conseil des ministres avant les vacances, l'adoption du projet de loi sur la moralisation de la vie politique, le cri d'alarme des pompiers en Corse... voici ce qu'il faut retenir de l'actu de la semaine !

1/ Des militaires attaqués à Levallois-Perret.

Un conducteur a foncé sur six soldats de l'opération Sentinelle mercredi matin dans la ville des Hauts-de-Seine, en banlieue parisienne. Appartenant au 35ème régiment d'infanterie de Belfort, trois ont été gravement blessés sans que leur pronostic vital ne soit engagé, les trois autres légèrement.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui s'est rendu à leur chevet avec la ministre des armées Florence Parly, a rapidement décrit un "acte délibéré", précisant le scénario d'un guet-apens, le suspect ayant attendu la sortie des militaires alors qu'ils partaient en patrouille pour les faucher, en plein centre ville, non loin du siège de la DGSI et de la sous-direction antiterroriste.

L'assaillant, qui avait pris la fuite à bord de son véhicule, a été interpellé quelques heures plus tard sur l'autoroute A16. Blessé par balles lors de son arrestation, il a été hospitalisé à Lille et n'a pas pu être immédiatement entendu par les enquêteurs. Selon les premiers éléments, Hamou Benlatreche, 37 ans, est un algérien en situation régulière en France, non fiché S. Son acte est la 6ème attaque terroriste contre des militaires de l'opération Sentinelle dans le pays depuis 2015.

 


2/ Tentative d'intrusion à la Tour Eiffel, autre attaque manquée ?

Un jeune homme de 19 ans, d'origine mauritanienne, a été arrêté samedi dernier dans la soirée alors qu'il tentait de forcer un contrôle de sécurité, brandissant un couteau et criant "Allah Akbar". Le suspect, qui a des antécédents psychiatriques, a été hospitalisé et un expert a conclu à une "abolition du discernement", entraînant son maintien en unité psychiatrique. Lors de l'attaque où il semblait vouloir attaquer des militaires de l'opération Sentinelle présent sur le site, ce qu'il a affirmé lors d'une audition, l'assaillant bénéficiait alors d'une permission de sortie pour voir sa famille, alors qu'il était déjà interné.

 


3/ Des œufs contaminés livrés en France.

On a appris lundi que 13 lots étaient ainsi arrivés dans le pays, en provenance des Pays-Bas. Les œufs ont été contaminés au fipronil, une substance toxique non autorisée utilisée pour lutter contre un parasite touchant les poules pondeuses. Selon le ministère de l'Agriculture mercredi, cinq entreprises sont concernées dans le Pas-de-Calais, le Nord, le Morbihan, la Vienne et le Maine-et-Loire. "Des enquêtes de traçabilité sont en cours" pour "identifier la destination des produits déjà expédiés et susceptibles d'être contaminés", notamment des préparations à base d'oeufs. Selon les autorités, les risques pour la santé sont limités. Deux suspects ont été interpellés jeudi aux Pays-Bas.

 


4/ Les incendies continuent de ravager la France.

Ce sont désormais plus de 7000 hectares de végétation qui sont partis en fumée dans le pays depuis mi-juillet et cela continue. Mercredi, un nouvel incendie s'est ainsi déclaré près de Montpellier, entraînant l'évacuation de 400 personnes. Le feu a pu être maîtrisé au bout de quelques heures. Jeudi soir, un feu s'est déclaré aux abords de Marseille, à Port-de-Bouc.

En Corse, les pompiers ont lancé un cri d'alarme dans une lettre ouverte mardi, face à la recrudescence des incendies dans l'île depuis le début de l'été. Les hommes du feu, en danger permanent, demandent à la population d'être en vigilance permanente, tant dans la surveillance que dans la dissuasion de potentiels incendiaires. 3000 hectares ont été brûlés en Corse en 2017.

Les secrétaires d’Etat de la transition écologique et solidaire Sébastien Lecornu et Brune Poirson se sont rendus sur place et ont annoncé jeudi un soutien financier de l'Etat pour notamment la restauration du milieu naturel.

Mercredi, un homme a été arrêté dans le sud et placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir allumé 16 incendies entre mai et juin dans les Bouches-du-Rhône. 


5/ Adoption de loi de moralisation de la vie politique.

412 voix pour, 74 contre et 62 abstentions : avant de partir en vacances, les députés ont adopté définitivement mercredi le deuxième volet du projet de loi "pour la confiance dans la vie politique". La suppression de la réserve parlementaire a donc été validée, après l'interdiction des emplois familiaux la semaine dernière. Le groupe Les Républicains a d'ailleurs décidé de saisir le Conseil Constitutionnel notamment sur ce point, estimant que cela représentait une "discrimination à l'embauche".

 


6/ Les ministres sont en vacances.

Ils doivent rester joignables en permanence et ne pas aller en vacances à plus de 2 heures de Paris, à l'exception d'Annick Girardin qui a obtenu une dérogation pour se rendre à Saint-Pierre et Miquelon. Après un ultime conseil des ministres mercredi matin, les membres du gouvernement vont prendre pour la plupart quelques jours de congés. La rentrée est prévue le 28 août. Selon l'Elysée, Emmanuel Macron devait partir "quelques jours en France" mais selon plusieurs médias, il aurait choisi la région des Pouilles, en Italie.

En bref,
La sénatrice LREM et ex-ministre Nicole Bricq est décédée dimanche dernier, des suites d'une chute dans un escalier alors qu'elle se trouvait dans sa résidence de vacances. Elle avait 70 ans.

7/ Un rôle bientôt précisé pour la "Première Dame" ?

L'Elysée a annoncé mardi qu'une «communication» serait publié "fin août, début septembre" sur la fonction publique de Brigitte Macron. L'épouse du président de la République, ancienne enseignante, pourrait s'occuper de «plusieurs causes» liées notamment à l'éducation.

 


8/ Nouvelle condamnation de Cédric Herrou.

L'agriculteur qui aidé des migrants à la frontière franco-italienne a été condamné à quatre mois de prison avec sursis par la cour d'appel d'Aix en Provence, mardi. Le militant, déjà condamné en février dernier pour aide à l'immigration clandestine, a annoncé qu'il comptait se pourvoir en Cassation.

 


9/ Accident de Puisseguin : des normes à revoir.

Le bureau d'enquête sur les accidents de transport terrestre a publié ses conclusions sur l'accident d'autocar qui avait fait 43 morts en octobre 2015. Selon le rapport, le véhicule est entré en collision avec un poids-lourd dont le conducteur avait perdu le contrôle dans un virage et un incendie s'est déclenché. Les experts estiment que le bilan a été aggravé par plusieurs facteurs dont l'installation non conforme d'un réservoir supplémentaire de gazole, la nature des matériaux utilisés pour aménager le car, la difficulté d'accès aux issues de secours... Le BEA insiste donc sur les modifications de la réglementation.

 


10/ La foudre fait plusieurs blessés dont un grave.

Un groupe d’adolescents a été frappé par la foudre lundi soir, dans un centre de plein air de Lathus, à une soixantaine de kilomètres de Poitiers. L’un d’eux, âgé de 15 ans, a été grièvement blessé et hospitalisé dans un « état préoccupant ». Leurs tentes étaient installées sous un arbre mais il n’y avait pas de vigilance météo particulière au moment des faits.

Mardi, ce sont six randonneurs britanniques qui ont été foudroyés dans le Vaucluse. Ils n’ont été que légèrement blessés. D’autres évènements similaires ont été recensés lors des orages qui ont touché la France cette semaine.

 


10/ Une stèle d'Izieu profanée.

Le monument érigé à Lyon en hommage aux 44 enfants et 7 adultes déportés après la rafle dans la commune de l'Ain, en avril 1944 a été brisée et arrachée. Emmanuel Macron s'est ému mardi d'un "acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni".

 

 


On retiendra aussi dans le reste de l'actu de la semaine en France...
Au cœur d'une enquête pour des emplois parlementaires confiés à ses filles, l'ancien ministre de la Justice et actuel sénateur du Rhône Michel Mercier a annoncé qu'il renonçait à intégrer le Conseil Constitutionnel où il venait d'être nommé. Il a été entendu jeudi par la police.
Mikel Irastorza, un derniers chefs présumés de l'ETA, a été libéré mardi et placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.
L'écrivain Gonzague Saint-Bris a trouvé la mort dans un accident de voiture, dans la nuit de lundi à mardi en Normandie. Il avait 69 ans.
Christian Millau, cofondateur du célèbre guide Gault et Millau, est décédé samedi à l'âge de 88 ans.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous !

Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs