L'Humeur

Octobre Rose : la couleur de la solidarité

Un mois de mobilisation pour sensibiliser au cancer du sein. Un mois indispensable et essentiel.

Ils étaient beaux en rose la semaine dernière, à s'élancer pour quelques kilomètres à l'hippodrome de Vincennes, à l'occasion de la 16ème édition d'Odyssea. Près de 40 000 participants à cette course qui ont permis de récolter 420 000 € versés pour la recherche à l'Institut Gustave Roussy.

Odyssea, qui a aussi lieu dans plusieurs villes de France, est un de ces beaux exemples de solidarité qui ponctuent tout ce mois d'Octobre. Un Octobre Rose, rose comme la féminité -même s'il ne faut pas oublier que le cancer du sein touche aussi les hommes-, un mois au cours duquel les opérations de sensibilisation au cancer du sein se multiplient.

Défis sportifs, collectes, colloques.... depuis une trentaine d'années dans le monde, une vingtaine en France, les événements se multiplient pour rappeler que la lutte doit être incessante. Qu'il ne faut pas se dire que cela n'arrive qu'aux autres, que l'on est bien trop jeune pour que cette grosseur que l'on sent n'est rien et que cela va forcément partir. Octobre Rose porte ce message, le martèle : un diagnostic précoce est essentiel et le dépistage ne doit pas être pris à la légère. Le taux de guérison est de plus de 80%.

Mais si Octobre Rose parle de l'avant cancer, il y a aussi le soutien pendant la maladie. Et l'après, où il y a bien souvent tout un environnement à reconstruire, une image à se réapproprier, une vie à retrouver après l'épreuve.

Chaque année en France, 12 000 femmes meurent d'un cancer du sein. Un chiffre qui rappelle encore une fois combien parler de la maladie est important. À quel point notre Octobre doit être rose. Parce qu'à côté des drames, il y a aussi la rage de se battre, ces combats gagnés, des sourires retrouvés. Et le symbole d'une formidable solidarité. 

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous !

Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs