L'essentiel de l'actu

Pâques : merci les cloches

Hier, dimanche de Pâques oblige, c’était chasse aux œufs pour tout le monde. Une joyeuse parenthèse préparée avec minutie. Pour le plus grand bonheur des enfants, mais pas que…

A Pâques, les plus jeunes trépignent d’impatience et attendent le passage des cloches. C’est lundi ? On les laisse croire. Les préparatifs n’en seront que plus faciles. Les chocolats, eux, dorment paisiblement depuis plusieurs jours dans un placard, bien cachés.

Comme chaque année, les parents, anxieux, ont scruté la météo pendant une semaine. Ils ont tremblé lorsque la pluie a été annoncée. Puis, ils ont soufflé quand le soleil a décidé de montrer le bout de son nez ce dimanche matin.

Quelque part au loin, les cloches ont sonné. Le signal. En premier lieu : détourner l’attention des enfants. En second lieu : camoufler et dissimuler poules, œufs et autres lapins. Et là, ce sont les adultes qui s’amusent. On se surprend à rire en dénichant une cachette improbable. On court comme si on avait de nouveau douze ans. Reste ensuite la mission la plus délicate : qu’un enfant aperçoive un bout de papier brillant dans le jardin et donne le top départ de la chasse aux œufs. Parfois (souvent ?), il faut un petit coup de pouce… A ce moment-là, ce sont les parents qui trépignent.

Et c’est parti ! Sac ou panier sous le bras, on dévale les escaliers, on balaie la zone des yeux pour savoir où attaquer, on regarde sous les feuilles, on grimpe dans les arbres. On vérifie sur les rebords des fenêtres, dans la cabane, sous la table, derrière le tas de bois. Les cloches ont bien travaillé. Une girafe au chocolat au lait pour le plus jeune. Une cloche au chocolat blanc pour la plus grande. Une multitude d’œufs et de poissons. Praliné, noir, au sucre. Et même tout un nécessaire à faire des bulles… dans un œuf bien sûr !

Le plus beau compliment de la journée ? "Les cloches se sont surpassées cette année". Encore un défi relevé haut la main.

A Pâques, c’est près de 15.000 tonnes de chocolat qui sont vendues. Dont une bonne partie se trouve désormais dans ma cuisine… Et dans la vôtre ?

Joyeuses fêtes de Pâques à tous.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous !

Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs