Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Charlie Hebdo, Montrouge, porte de Vincennes : la solidarité après le drame

Difficile de trouver des bonnes nouvelles après une semaine telle que celle que vient de vivre la France. Mais au cours des évènements, nous avons pu voir de beaux témoignages de solidarité.

Je suis Charlie. S'il y a quelques mots qui symbolisent la vague de solidarité qui ont suivi l'attaque de l'hebdomadaire mercredi mais aussi la fusillade de Montrouge et la prise d'otages d'Hyper Cacher, ce sont bien ceux là. Sur internet, sur des pancartes, des t-shirts, l'expression en lettres blanches sur fond noir est apparue partout. Le hashtag, utilisé plus de 5 millions de fois, est même devenu l'un des plus importants de l'histoire de Twitter. Une carte interactive permet même de voir comment il s'est répandu à travers le monde le jour de l'attentat. I am Charlie, Ich bin Charlie, Yo soy Charlie...

A l'origine de ce "Je suis Charlie" décliné en plusieurs langues, Joachim Roncin, directeur artistique et journaliste musique au magazine gratuit Stylist, qui l'a imaginé dès mercredi midi. Beau geste de sa part : il a décidé de ne pas le déposer. "Le message et l'image sont libres de toute utilisation en revanche je regretterais toute utilisation mercantile" a cependant précisé Joachim Roncin.

Des chansons "Je suis Charlie" sur des airs connus ont également été diffusées sur internet. Comme celle de JB Bullet avec ces mots: "Si tu te d'mandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits...Un coup d'kalach pour un coup d'crayon, tu salis ta religion".

Cette semaine, on a pu aussi voir lors des mobilisations des stylos dressés vers le ciel aussi, en hommage aux victimes. Les dessinateurs du monde entier ont pris les leurs pour dire leur peine et leur soutien. Une main écrivant un "De tout cœur avec Charlie Hebdo" en lettres de sang, des crayons dressés comme les tours du 11 septembre pour Philippe Geluck, un Cabu pleurant "d'avoir été tué par des cons" pour Goubelle... Des journaux québécois, australiens, américains, allemands ont même reproduit des caricatures de Mahomet, pour ne pas céder à la peur et défendre la liberté d'expression.

Une belle démonstration d'unité doit aussi avoir lieu toute à l'heure à Paris, après des rassemblements à travers la France, à l'occasion de la marche républicaine. Des centaines de milliers de personnes sont attendues entre place de la République et Nation. Dans le cortège, des chefs d'Etat et de gouvernement du monde entier sont aussi attendus. Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Mali, Niger, Turquie... Tous ensemble pour rendre hommage aux 17 victimes et dire non au terrorisme.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs

";