Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : Hunger Games, L’Hermine, Macbeth… les sorties de la semaine

Au programme dans les salles, Jennifer Lawrence résiste, Borgen s’invite dans le dernier film de Fabrice Luchini, Magneto joue du Shakespeare et des adolescents pas amoureux (enfin presque).

Oui je sais. Pas facile de retourner dans les salles. Pourtant, au cinéma comme dans les rues, la résistance s’organise. Cette semaine, ce sont les femmes qui centralisent tous les regards. Activiste politique (Les Suffragettes), leader guerrier (Hunger Games), reine manipulatrice (Macbeth) ou célibataire libérée (Crazy Amy), les femmes comptent bien changer le monde. Tant mieux.

La bonne surprise de la semaine : This is not a love story est une jolie petite pépite venue du cinéma indépendant américain. On y suit un ado malin, mais mal dans sa peau, qui va devenir (un peu malgré lui) le meilleur ami d’une camarade de classe atteinte de leucémie. Sorte d’anti Nos Etoiles contraires, cette comédie adolescente nous fait rire autant qu’elle nous brise le cœur. Mais surtout, le réalisateur Alfonso Gomez-Rejon (retenez bien ce nom) y fait preuve d’une créativité rafraîchissante.

La lutte guerrière

La saga Hunger Games touche à sa fin. Ce quatrième volet (La révolte - partie 2) reprend là où l’épisode précédent nous avait laissé. La guerre est cette fois-ci totale. Peeta n’est plus lui-même. Et Katniss va devoir affronter des ennemis monstrueux (au sens propre comme au sens figuré). Comme dans l’épisode précédent, Francis Lawrence fait de cette lutte acharnée un pamphlet autant contre la tyrannie que contre la société médiatique. C’est sombre. Soyez prévenu.

La lutte pour le pouvoir

Mais pourquoi Shakespeare continue d’alimenter autant le cinéma moderne ? Parce que ses thématiques sont universelles. Et son univers tellement cinématographique. En livrant une nouvelle adaptation flamboyante et baroque de Macbeth, Justin Kurzel n’a pas peur d’en faire trop. Au risque de faire grincer les dents. A Weekly, on n’a rien contre les œuvres qui débordent de passion. Au contraire.

La lutte sociale

Cheveux courts, sans maquillage, habits fonctionnels… Louise Bourgoin joue à l’héroïne "dardenienne" dans Je suis un soldat de Laurent Larivière. Face à Jean-Hugues Anglade, elle campe une jeune femme précaire prise dans les engrenages du trafic de chiens. Sorte de thriller social à la française, Je suis un soldat puise clairement son inspiration du côté du cinéma britannique. Viscéral et nécessaire.

La lutte civique

Ça semble difficile à imaginer. Et pourtant, il fut un temps où les femmes n’étaient pas considérées comme des vrais citoyens puisqu’elles n’avaient pas le droit de vote. Les Suffragettes de Sarah Gavron revient sur cette lutte acharnée menée par plusieurs anglaises au début du XXe siècle. Parmi les meneuses de troupe, on trouve Carey Mulligan, Meryl Streep ou encore Helena Bonham Carter.

La lutte amoureuse

Christian Vincent (Les Saveurs du Palais) a imaginé avec l’Hermine un Fabrice Luchini un peu moins joyeux que d’habitude. Il y campe un président de cour d’assise impartial dont la vie va être bouleversée quand une femme dont il a été amoureux devient jurée dans un procès pour meurtre. Sidse Babett Knudsen (La Birgitte de la série Borgen) succombera-t-elle à son charme ?

La lutte sexuelle

Oui les femmes aussi peuvent être des Don Juan. La preuve avec Crazy Amy, dernière comédie déjantée signé Judd Apatow (40 ans toujours puceau). La pétillante Amy Schumer (nouvelle star comique au Etats-Unis) y joue une femme libérée (Ne la laisse pas tomber…), phobique de l’engagement. Un renversement des genres astucieux qui n’élève pas le débat mais aura au moins le mérite de vous faire rire.

La lutte politique

Fan de Millenium, Les Amitiés invisibles de Christoph Hochhaüsler est fait pour vous. Ce long métrage allemand est un polar parano ultranoir qui suit un journaliste d’investigation dans un grand quotidien berlinois. Tout se complique quand une enquête a priori anodine le mène dans un jeu de pouvoir dangereux. Les Hommes du président version XXIe siècle. En pire.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité cinéma et séries sur Lost in Universes.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs