Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : Agents très spéciaux, The Program, NWA... les sorties de la semaine

Cette semaine dans les salles, vous pourrez revivre les débuts d'Ice Cube, vous dopez avec Lance Armstrong, chanter faux avec Catherine Frot ou jouer aux espions cool avec superman.

Biopic quand tu nous tiens. Signe des temps, une grande majorité des films sortis ce mercredi sont inspirés d'une histoire vraie. Du joueur d'échec génialement fou Bobby FisCher au groupe de rappeurs années 80 NWA en passant par le champion menteur Lance Armstrong... le réel n'a jamais été aussi tendance. Il va falloir choisir votre camps.

Le film pop de la semaine : Guy Ritchie est un réalisateur qui a du style. Après les gangsters britanniques (Snatch) et Sherlock Holmes, le cinéaste s'attaque à un autre mythe de la cool attitude : les espions. Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E est l'adaptation d'une série américaine des années 60 qui voyait un espion américain et un russe collaborer en pleine guerre froide. Soyons clair : ce qui intéresse le plus Guy Ritchie dans ce projet c'est l'univers et le ton. Dès la séquence d'ouverture, le spectateur est prévenu : on est ici avant tout pour s'amuser. Ça voltige de partout, c'est beau comme dans un pub de parfum. Henry "Superman" Cavill et Armie Hammer mènent la danse avec classe. Dommage que les ressorts scénaristiques ne suivent pas...

Biopic en folie
La culture rap fait désormais partie de la légende. En 1987, un groupe a changé la donne et inspiré toute une nouvelle génération : NWA. Parmi les membres de ce groupe, on trouve entre autre Ice Cube et Dr Dré. NWA Straight Outta Compton de F. Gary Gray revient sur les origines de ce groupe mythique. Le résultat est proche d'un Boys in the Wood des années 2010. En plus polissé peut-être...

Changement de registre avec The Program, le dernier film de Stephan Frears. Le cinéaste irlandais s'attaque au destin chaotique du coureur cycliste le plus ambigu de ces dernières années : Lance Armstrong. Pour jouer ce champion tricheur, il fallait toute l'ambivalence d'un Ben Foster, presque aussi flippant que le jocker de The Dark Knight. Frears filme autant l'humain que le monstre. Qui va gagner à la fin?

Le mensonge est également au cœur de Marguerite de Xavier Giannoli. Sauf que le mensonge est ici utilisé avec de bonnes intentions. Personne n'a le courage d'avouer à la charmante Catherine Frot qu'elle chante comme une casserole. Le problème c'est qu'elle se met dans la tête d'organiser un grand récital. Non ce n'est pas le sujet d'une pièce de théâtre oubliée de Molière mais bien une histoire authentique (ou presque). Une vraie petite fantaisie.

Tobey Maguire a joué les équilibristes dans Spiderman maintenant il joue aux échecs dans Le Prodige de Edward Zwick. Pas n'importe lequel puisqu'il prête ses traits au génie Bobby Fischer. Un maître qui a du affronter contre le russe Boris Spassky. Mais ce que les gens savent moins, c'est qu'il a du lutter en même temps contre ses propres démons...la folie.

Les autres sorties
La Vie en grand de Mathieu Vadepied n' est pas une histoire vraie mais c'est le petit chouchou des cœurs chamallow. On y suit le destin de deux gamins des cités bien décidés à inverser le cours de leur existence. Du bigger than life à la Française. Irrésistible ou caricatural, c'est selon.

Le film dont toute la presse parle cette semaine ? Much Loved, de Nabil Ayouch jouit d'une excellente réputation depuis Cannes. Il faut dire que le cinéaste y aborde un sujet tabou : la prostitution dans les pays du Magreb. Une belle ode à la femme portée par quatre actrices magnifiques.

Retrouvez l'essentiel de l'actualité cinéma et séries sur Lost in Universes.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs