Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : L’Homme irrationnel, Aladin, Crimson Peak… les sorties de la semaine

Souriez, les vacances sont là. Et pour fuir ce temps morose, quoi de plus réconfortant qu’un film sympa avec un bol de pop corn. Après plusieurs semaines de films sérieux, les distributeurs ont décidé de nous offrir un peu de légèreté. Kev Adams en Aladin, les fantômes de Guillermo Del Toro, le dernier Woody Allen, des films d’animation féériques et une dramédie familiale. Ne résistez pas.

Le film gothique de la semaine
Guillermo Del Toro aime les monstres (Blade 2, Mimics, Hellboy, Le Labyrinthe de Pan…). Crimson Peak, son dernier film, est un petit chef d’œuvre esthétique qui nous plonge dans une maison hantée victorienne. Comme bien souvent, ce ne sont pas les fantômes qu’il faudra craindre le plus (même s’ils sont délicieusement effrayants). Les vrais monstres de l’histoire sont bien de chair et de sang. Surfant sur tous les classiques de la littérature victorienne (Sherlock Holmes, Jane Eyre, Frankenstein) et de films de fantômes (Rebecca, la Maison du Diable, Hantise), Crimson Peak est un régal pour les yeux. Dommage que l’histoire se contente d’être une déclinaison perverse de Barbe Bleue.

A voir en famille
Impossible d’être passé à côté. Après une promotion dantesque, Les Nouvelles Aventures d’Aladin d’Arthur Benzaquen (L’Inoubliable Zak) débarque enfin dans les salles. Soit une bouffonnade de 1 h 47 qui pique les yeux. Mais vos enfants vont adorer, c’est ce qui compte non ?

L’alternative à Aladin s’appelle Mune, Le Gardien de la Lune de Benoît Philippon et Alexandre Heboyan. Bon d’accord y a pas Kev Adams, mais ce joli long métrage d’animation féérique suit les aventures trépidantes d’un faune facétieux désigné comme le nouveau gardien de la lune. Cerise sur le gâteau pour les convaincre, c’est Omar Sy qui double le petit faune.

Si vos enfants se croient trop grands pour se passionner pour un faune, vous pourrez les orienter vers Phantom Boy de Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli. Une variation française autour des super-héros. Le héros, Léo 11 ans, possède un pouvoir extraordinaire : il peut sortir de son corps. Il va s’allier à un policier pour arrêter un vilain gangster qui terrorise New-York. L’animation est sans conteste le secteur le plus créatif du cinéma en ce moment…

Pour les cinéphiles
C’est l’heure de la grande question annuelle : alors il est comment le dernier Woody Allen ? Vous ne serez pas surpris si je réponds : bavard. Mais L’Homme irrationnel est aussi sardonique, existentiel et policier. Bref un vrai cocktail concocté par un Woody Allen relativement inspiré. Et pour ne rien gâcher à l’affaire, le film est porté comme d’habitude par un casting quatre étoiles : Joaquin Phoenix, Emma Stone et Parker Posey.

Jean-Paul Rappeneau est enfin de retour. Douze ans après le rythmé Bon Voyage, le réalisateur de Cyrano de Bergerac revient avec une comédie dramatique autour de la famille. Au programme de ces Belles Familles, une jolie ingénue, une affaire de famille et toujours ce même tempo trépidant pour un film choral comme on en fait plus. Parfois, le rétro ça a du bon.

Si vous voulez un film sérieux, il faudra tenter Tête baissée de Kamen Kalev. Un thriller réaliste à la française qui voit un ancien repris de justice (le trop rare Melvil Poupaud) obligé d’infiltrer la mafia bulgare du proxénétisme. Une mission compliquée surtout qu’il va tomber sous le charme d’une jeune prostituée.

Sébastien Jousse et Luc Joulé ont posé leur caméra dans une usine pour comprendre ce qu’est le travail. Vaste sujet mais Alors c’est quoi le travail ? est un documentaire qui comporte différents niveaux de lecture. Comme quoi le questionnement politique et le suspense ne sont pas incompatibles.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité du cinéma et des séries sur Lost in Universes.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs