Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : Maryland, Un début prometteur… les sorties de la semaine

Cette semaine vous pourrez faire une dépression avec Manu Payet, vous remettre de la guerre dans les bras de Diane Kruger, survivre à un braquage avec Guillaume Gouix et discuter avec un fantôme japonais.

Cette semaine c’est la guerre ! Qu’elle soit intérieure, urbaine, terminée ou qu’elle vous amène directement sur le chemin de bataille, elle est partout. On notera aussi que les distributeurs ont déroulé le tapis rouge au cinéma national puisque que l’on ne compte pas moins de cinq « grosses » sorties tricolores. Cette semaine, il faudra être patriote.

Le film névrotique de la semaine : Un film d’action réalisé par une cinéaste française, vous ne voudriez pas rater ça quand même ? Bon, j’exagère Maryland de la jeune Alice Winocour est plus un polar ou un thriller assez prenant, mais il contient quelques scènes d’action assez maîtrisées. En toile de fond, on nous parle en plus de stress post-traumatique. La présence animale de Matthias Schoenaerts est totalement fascinante.

Le film français en fête
L’odeur de la Mandarine de Gilles Legrand est un mélodrame amoureux comme on les aime. L’action se situe à la fin de la Première Guerre mondiale et suit la relation conflictuelle entre une femme dont le mari est mort au front et un officier ayant perdu sa jambe au front. Entre ces deux-là, la passion est difficile. Mais promis, pour une fois, on ne fait pas que rêvasser. On passe à l’action. Car Angèle (la découverte Georgia Scalliet) est une femme très en avance sur son temps.

Emma Luchini (fille de) propose avec Un Début prometteur une fable mélancolique autour du triangle amoureux. Mais, ici, rien ne respire la nouvelle vague (ouf). On y retrouve Manu Payet, à contre-emploi, dans le rôle d’un écrivain blasé et dépressif qui va tenter de dégouter son jeune frère de l’amour. Sauf que l’élue du cœur de son frère (la charismatique Veerle Baetens vue dans Alabama Monroe) pourrait bien le faire revenir sur ses convictions.

Je suis à vous tout de suite de Baya Kasmi est un peu la réponse à Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? Dans cette comédie gentillette autour de la religion, on suit les pérégrinations d’une famille multiculturelle un peu dépassée par les événements. Ou comment parler de manière légère de choses graves. Le casting de Ramzi à Anémone en passant par Agnès Jaoui est taillé pour la réussite.

Oui le cinéma de genre a aussi droit de cité en France. Enfin, je veux dire le bon cinéma de genre. Eric Hannezo, réalisateur d’Enragés, a clairement été biberonné aux polars ricains bien rythmés. Son film est un concentré d’action avec des personnages à la dérive comme on les aime. C’est pas un poil too much ? Peut-être mais en même temps, c’est le principe de ce style de film non ?

Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore est un vrai film de guerre contemporain. Ils sont suffisamment rare en France pour ne pas le souligner. L’action vous propulse au moment du retrait des troupes françaises en Afghanistan en 2014. Evidemment, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu. Avec Jérémie Renier qui n’a jamais peur de partir au front.

Les autres sorties
Ça vous tente un film japonais ? Vers l’autre rive est le nouveau long métrage de Kiyoshi Kurosawa (non rien à voir, mais si vous annoncez à vos amis que vous avez vu le nouveau film de Kurosawa, promis vous allez produire votre petit effet !). Ce conte pour adultes est une expérience complètement envoutante, loin de l’esthétique manga, et pourtant peuplé de fantômes. La curiosité de la semaine.

Le documentaire de la semaine s’appelle The Look of Silence. Ce long métrage est une enquête aussi belle que terrifiante sur l'un des massacres les plus violents de l’histoire de l’Indonésie. Joshua Oppenheimer filme ADI, ophtalmo itinérant quand il rencontre les assassins de son frère.

On termine sur une note plus légère avec Anina, un long métrage d’animation uruguayen. Alfredo Soderguit y raconte la destinée d’une petite fille qui déteste son prénom. Suite à une dispute à ce sujet avec l'une de ses camarades, la maîtresse décide de leur donner une enveloppe scellée. Elle leur demande aussi de ne pas l’ouvrir avant une semaine. Quel secret peut bien contenir cette lettre ? Le mieux c’est de faire marcher votre imagination.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité du cinéma et des séries sur Lost in Universes.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs