Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : San Andreas, Maggie, Masss… les sorties de la semaine

Cette semaine dans les salles, un tremblement de terre ravage Los Angeles, Arnold Schwarzenegger aime sa fille zombie, Philippe Garrel nous refait le coup de la nouvelle vague et le cinéma indien fait son show.

Attention, cette semaine l’artillerie lourde est de sortie. On trouve un film catastrophe, une nouvelle invasion zombie, des désillusions sentimentales en noir et blanc, un film indien qui explose tous les codes du cinéma et des grapheurs colombiens qui font de la résistance.

Le film de destruction massive de la semaine : Prenez votre billet, le tour de montagne russe va commencer ! San Andreas de Brad Peyton n’a d’autres ambitions que de vous proposer un voyage mouvementé dans un Los Angeles en ruine. Et vous en prendrez plein les mirettes… Se divertir d’une catastrophe qui va finir par se produire, j’ai toujours un peu de mal à adhérer au concept… En tout cas, le jour où ça arrive vraiment je vous conseille de rester près de The Rock. Avec lui les tsunamis et autres tremblements terre passeront comme une lettre à la poste.

Les autres sorties :

Dans la grande famille des zombies, je demande Maggie de Henry Hobson. Ou comment Schwarzy refuse d’abandonner sa fille contaminée par un virus qui la transforme en zombie. Cette réflexion sur la maladie et le rapport filial ne devrait pas convaincre les amateurs de gore des Walking Dead. C’est dommage parce que le film a certainement était produit pour eux…

L’Ombre des femmes de Philippe Garrel est une énième variation autour du désir amoureux. Ça a beau être filmé dans un très beau noir et blanc, on s’en fout toujours autant. Il faudra un jour que quelqu’un lui dise. Philippe, les années 60 c’est fini depuis longtemps…

En Inde, Masss de Venkat Prabu est un peu comme Avatar ou Star Wars chez nous. C’est un film évènement avec l’une des stars les plus célèbres du pays : Suriya. Difficile d’analyser le résultat avec nos codes d’occidentaux. Disons qu’il s’agit d’une comédie romantique mêlant le cinéma d’horreur et des chorégraphies… WTF !

Le film d’auteur (pas chiant) de la semaine se nomme Los Hongos d’Oscar Ruiz Navia. Ce drame colombien suit un jeune ouvrier du bâtiment qui le soir part faire des graphs avec ses copains sur les murs de son quartier. Belle ode à la création et portrait en creux de la société colombienne, le film repose sur un style faussement documentaire et des acteurs non professionnels impressionnants.

Malgré son titre, Dancers de Kenneth Elvebakk n’est pas une nouvelle comédie romantique sur l’univers de la danse avec Channing Tatum. Il s’agit d’un documentaire sur trois jeunes danseurs norvégiens rêvant d’intégrer l’Académie de Ballet d’Oslo.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité cinéma et séries sur Lost in Universes.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs