Retrouvez Weekly sur Facebook

TV/Cinéma/Culture

Cinéma : Vice-Versa, Mustang, Spy… les sorties de la semaine

Dans les salles cette semaine, la nouvelle merveille de Pixar, un Virgin Suicide turc, Réda Kateb devient tueur à gages et Tsui Hark signe une épopée spectaculaire en 3D.

Les grandes vacances approchent. Les sorties cinéma se font plus légères. Entre les émotions de Pixar et les pitreries de Melissa McCarthy, vos zygomatiques seront à la fête. Tsui Hark préfère élargir votre horizon en vous proposant un film d’aventures virevoltant. Vous pourrez également découvrir deux films qui ont fait les beaux jours de la Croisette en mai dernier. Le programme du week-end risque d’être chargé !

La pépite de la semaine : Avec Vice Versa, les studios Pixar font à nouveau très fort. En nous plongeant, littéralement, dans le cerveau d’une petite fille de 11 ans, Pete Docter (déjà auteur des géniaux Monstres et Cie et Là-Haut) crée un film unique sur la fin de l’enfance. Tour à tour drôle, émouvant (je vous défie de ne pas verser une petite larme) et d’une créativité folle, Vice-Versa est d’une poésie folle. Que les choses soient claires. Vice Versa n’est pas simplement un excellent film d’animation. C’est un grand film tout court !

Les films vus à Cannes :
Valley of Love de Guillaume Nicloux (spécialiste du polar) a un argument indéniable pour séduire les spectateurs : Isabelle Huppert et Gérard Depardieu. A condition d’aimer ces deux acteurs, je vous l’accorde… Boudé par le jury du Festival de Cannes, ce film suit un ancien couple qui part dans la Vallée de la mort sur la demande de leur fils… Sauf que ce dernier s’est suicidé six mois plus tôt. A ben, on n’a pas promis que ça allait être drôle, non plus !

Deniz Gamze Ergüven serait-elle une sorte de Sofia Coppola franco-turque ? Avec Mustang, la jeune réalisatrice filme le chemin de croix de cinq adolescentes turques brimées après un jeu innocent. Enfermées dans leur maison comme les héroïnes de Virgin Suicide, elles se révoltent contre leur condition de femme soumise. Cette œuvre au lyrisme captivant est portée par 5 jeunes actrices en apesanteur.

Les autres sorties :
La comédie grasse de la semaine se nomme Spy, de Paul Feig. L’auteur de Mes Meilleures Amies retrouve son actrice fétiche, la délirante Mélissa McCarthy, dans un long métrage qui entend dézinguer les codes classiques du film d’espionnage. Le problème c’est que c’est beaucoup moins subtil que le récent Kingsman. Mais Jude Law et Jason Statham ont l’air de s’amuser comme des petits fous.

Le génial Réda Khateb est décidément l’acteur de l’année. Après Loin des Hommes, Lost River et l’Astragale, le voici en tueur à gages malgré lui dans La Résistance de l’air de Fred Grivois. Ce film hybride qui mêle drame social et thriller tente de sortir des sentiers battus du genre. Joli coup.

Si vous êtes en manque de sensations fortes, cette semaine c’est du côté de Tsui Hark qu’il faudra se tourner. Sa Bataille de la montagne du tigre est une véritable épopée en 3D qui retrace une bataille épique de la guerre civile qui déchira la Chine après la Seconde Guerre mondiale. L’ambition délirante de ce projet aussi virtuose que violent marque sans doute le début d’une nouvelle ère dans le cinéma populaire chinois.

Première réalisation d’Emilie Cherpitel (qui a collaboré avec Guillaume Gallienne et Wes Anderson), l’Echappée Belle est une dramédie comme on les aime. Vous y suivrez la relation qui va unir une trentenaire, un brin fantasque, et un petit garçon de 11 ans à la recherche de ses parents. Avec la toujours juste Clotilde Hesme (la Adèle des Revenants).

Connaissez-vous bien François Cavanna ? Ce célèbre moustachu, qui a créé Charlie Hebdo et Hara Kiri et qui est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages était une personnalité à part qui nous a quittés début 2014. Pour découvrir l’homme derrière la légende, ne manquez pas le documentaire de Denis Robert intitulé Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde, j’écrirai.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs