Retrouvez Weekly sur Facebook

Walhalla

Combien coûte un ancien président de la République ?

Souvent critiqué mais peu connu, le traitement réservé aux anciens chefs de l'Etat en France est conséquent. Voilà le détail révélé par un député socialiste.

En France, on n'aime pas trop parler de gros sous. Et pourtant, nombreux sont ceux qui aiment bien savoir où ils vont surtout quand il s'agit du plus haut sommet de l'Etat. Le député de l'Aisne René Dosière a jeté un nouveau pavé dans la mare cette semaine, en publiant sur son blog une estimation du coût des anciens présidents de la République, supporté par l'Etat.

Un pronostic ? Sachez que nos trois anciens pensionnaires de l'Elysée coûteraient, par an, pas moins de six millions d'euros !

Ce n'est pas la première fois que le parlementaire s'intéresse à la question, qui s'est surtout posée en 1981, après la défaite de Valéry Giscard d'Estaing. Auparavant, les ex-présidents ne vivaient en effet pas bien longtemps une fois leur mandat terminé.

C'est dans un courrier de 1985, demandé par François Mitterrand à son Premier ministre Laurent Fabius pour Giscard, que l'on définit le traitement à vie des anciens chefs de l'Etat. Ce qu'on y prévoit ? Un appartement de fonction -bureau- "meublé et équipé", une voiture de fonction avec chauffeurs, une protection rapprochée et une surveillance des domiciles et résidences secondaires. Pour gérer tout cela, un personnel important est mis à disposition, d'au moins six personnes. Et c'est sans compter les collaborateurs que peuvent obtenir les ex-présidents : trois secrétaires, un chef de cabinet, deux assistants...

On est loin de 1932, où seule une rente de 11 000 euros était versée aux anciens dirigeants "méritants", sur proposition parlementaire ! Il ne faut également pas croire qu'aucun centime n'est directement versé à Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Chacun touche en effet une indemnité d'environ 6000 euros par mois. Somme à laquelle il faut rajouter 12 000 euros de rémunération du Conseil Constitutionnel, perçue uniquement aujourd'hui par VGE puisqu'il est le seul à y siéger.

Avec toutes ces données, René Dosière a même établi un classement. Et c'est...Valéry Giscard d'Estaing qui coûte le plus cher (2,5 millions d'euros par an), devant Nicolas Sarkozy (2,2 millions) et Jacques Chirac (1,5 millions d'euros).

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs