Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Des hérissons, du football et l'inspiration Harry Potter !

Des câlins qui ne manquent pas de piquants, un stade qui bouge pour une seule personne et une enchère record...voici quelques nouvelles pour bien terminer le week-end !

On connaît les bars à chats, paraît-il l'endroit idéal de détente pour les amoureux des félins. A Tokyo, c'est un nouveau genre d'établissement qui vient d'ouvrir ses portes. Depuis février, il est possible de prendre un verre tout en prenant dans ses mains une trentaine de hérissons qui circulent librement entre les tables. Moyennant 8 euros de l'heure, les petites bêtes mignonnes permettraient d'avoir assurément le sourire... Dans le même immeuble, il y a également un bar à lapins. L'arche de noé version nipponne ?

Qui a dit que David contre Goliath version 3ème millénaire était forcément joué d'avance ? Un habitant de Vienne, en Autriche, a réussi à obtenir une décision inédite concernant le stade de football près de chez lui. Il faut dire qu'il commençait à en avoir assez de récolter, après chaque match, de nombreux ballons dans son jardin. L'homme ayant décidé de porter l'affaire en justice et d'attaquer la ville, la Cour suprême autrichienne vient de lui donner raison au bout de plusieurs années et d'ordonner que le terrain de football soit réorienté de 90 degrés ! La municipalité va donc entamer de nouveaux travaux, pour le plus grand plaisir de cet administré déterminé.

Enfin vous rêvez d'écrire un best-seller, une saga qui fera rêver plusieurs générations ? Il y avait peut-être un moyen de trouver l'inspiration grâce à...la chaise de J.K. Rowling, mise en vente aux enchères à New York mercredi. C'est là que l'auteur d'Harry Potter a écrit les deux premiers tomes des aventures du sorcier. Bien évidemment, pour obtenir cette pièce en chêne de 1930, décorée par la britannique qui y a notamment écrit "Vous pouvez ne pas/me trouver jolie/ mais ne jugez pas/sur ce que vous voyez", son nouvel acquéreur a déboursé pas moins de 344 000 euros. Le vendeur a assuré qu'une partie des bénéfices serait destinée à une association de lutte contre les violences faites aux enfants.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs