Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Des moutons défoncés, une belle manœuvre de Heimlich et des lumières pour piétons

Entre un troupeau consommateur de cannabis, un geste de secourisme et un dispositif pour sauver les accros du portable...et si on terminait le week-end avec des nouvelles plus sympas ?

Imaginez, un troupeau de moutons shootés qui déambulent dans un village. Impossible ? Pourtant, c'est ce qui est arrivé la semaine dernière aux habitants de Rhydypandy, au Pays-de-Galles. Ils se sont soudain retrouvés avec un groupe d'ovins en plein "bad trip" après avoir consommé des plants de cannabis, trouvés au bord d'une route. Les moutons se sont mis à errer dans la ville, s'introduisant même dans des maisons, des jardins, détruisant tout sur leur passage. La majorité des animaux a pu être récupérée et le reste des plants de cannabis a été détruit selon les autorités, pour éviter un nouvel épisode de délire psychotique du bétail local.

Qui ne connaît pas la manœuvre de Heimlich ? Certains ignorent peut-être que ce geste de secours qui permet de sauver une personne qui s'étouffe a été inventée par le docteur Henry Heimlich, dans les années 70. Le médecin, aujourd'hui âgé de 96 ans, vient de prouver l'efficacité de sa méthode de compression. Il vient en effet de sauver la vie d'une des pensionnaires de la maison de retraite qui, lors d'un dîner, s'est étouffée en mangeant un hamburger. Ni une ni deux, le docteur Heimlich a évalué la situation et rapidement exécuté sa célèbre manœuvre, qui a permis à la victime d'être sauvée. "Cela m'a permis de me rendre compte comme il est merveilleux d'avoir été capable de sauver toutes ces vies", a-t-il confié à la presse locale.

Et justement, une autre invention pourrait sauver des vies : des lumières "de circulation", rouge et verte, sur les trottoirs, pour éviter que les piétons accros à leur smartphone ne se fassent écraser ! C'est en Australie, dans l'état de Nouvelle-Galles du Sud, que l'idée est venue aux autorités, face au nombre croissant d'accidents mortels impliquant des "petextrians", surnom issu de "pedestrians" et de "texting". L'Allemagne teste déjà le même dispositif en Bavière, depuis avril, près des lignes de tram.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs