Retrouvez Weekly sur Facebook

Politi'Quizz

Détecteurs de fumée : quelle législation, quelles sanctions ?

Cette semaine, Weekly vous propose de revenir sur la législation qui oblige à l'installation de détecteurs de fumée d'ici la fin de semaine. De nombreux textes ont parfois rendu le dispositif complexe, même si les français sont convaincus de leur utilité. En sept questions, faites le tour du sujet !

Le 8 mars prochain, tous les logements devront être équipés d'un D.A.A.F. Entendez par là Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée. A une exception près : celle des bailleurs sociaux, à qui un délai au 1er janvier 2016 vient d'être accordé par le biais d'un amendement voté lors de l'examen de la Loi Macron. Ils auront en revanche l'obligation de prouver avoir acheté ou passé commande des fameux détecteurs.

Mais aujourd'hui, alors que la date butoir approche, un logement sur trois seulement est équipé. Pourtant, l'objectif de la législation est louable : sauver de nombreuses vies. En effet, chaque année, des centaines de français meurent intoxiqués par les fumées dégagées d'un incendie. Le signal sonore émis par le détecteur doit ainsi réveiller les personnes endormies dans le logement et leur permettre de s'échapper. C'est d'ailleurs pourquoi ils sont strictement interdits dans les parties communes des immeubles collectifs, pour ne pas perturber les évacuations.

Cette loi, c'est le combat d'une mère : Josiane Bosycot, qui a perdu sa fille adolescente il y a une dizaine d'années dans l'incendie qui s'était déclenché dans le pavillon d'amis où elle passait la nuit. Une bataille loin d'être gagnée car en définitive, 60 à 65% des habitations ne seront pas équipées selon la Fédération française des métiers de l'incendie. Malgré le coût d'une quinzaine d'euros en moyenne pour un DAAF aux normes, le dispositif est au cœur de nombreuses discussions, à cause notamment de son caractère peu contraignant.

Mais êtes-vous au point sur ce sujet ? Sept questions pour le savoir et vous informer en même temps !

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs