Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Dons de RTT et du yoga : la santé d'abord !

Un ministère très traditionnel, des jours de repos offerts et le sauvetage d'une biche...voilà de quoi bien terminer la semaine et attaquer la suivante !

Qui a dit qu'on ne pouvait pas être solidaires entre collègues ? Depuis fin avril, le don de RTT est autorisé, sous réserve de l'accord de l'employeur. Et le texte a été utile pour les salariés du réseau de bus et de tramway de Nice, qui ont décidé de donner des jours de repos à l'un des leurs, afin qu'il puisse s'occuper de sa femme enceinte gravement malade. Au total, Karim, déjà en arrêt de travail, a pu bénéficier de 362 RTT offertes par plus de 250 camarades en une semaine. Un beau geste qui lui permettra de s'occuper de sa famille et de l'arrivée de son second enfant ! Et il paraît même que le directeur de la Régie Lignes Azur a décidé de ne pas lui retirer ses primes, malgré son absence.

Cette idée pourrait en inspirer certains : le Premier ministre indien a annoncé cette semaine la création d'un ministère...du yoga ! Plus précisément un portefeuille des médecines et pratiques traditionnelles, auquel un budget d'environ 140 millions d'euros sera alloué sur un an. Siddha, Yunâni... Narendra Modi a justifié ce nouveau poste par la "reconnaissance mondiale" acquise par le yoga "pour ceux qui veulent vivre sans stress" et l'importance de faire connaître ces traditions ancestrales. Et si c'était ça, la bonne méthode pour gérer un pays en toute zénitude ? On imagine une telle annonce sur le perron de l'Elysée ! Qui serait d'ailleurs la personne susceptible d'obtenir ce ministère ?

Allez, direction les Vosges ! Un village se mobilise pour sauver...une biche ! Depuis plusieurs mois, l'animal est présent sur la route des crêtes, dans le secteur du Markstein. Mais problème : en traversant la route, il y a un risque pour les automobilistes. Les autorités ont alors demandé aux chasseurs de l'abattre, ce que ces derniers ont refusé. La biche a aussi été adoptée par les habitants qui viennent la nourrir. Finalement, une solution a été trouvée et le cervidé va être transféré dans un parc privé. Avec de telles histoires, on se dit que Bambi aurait pu être un film beaucoup moins déprimant...

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs