Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Du pain frais, une partie de cache-cache : bon dimanche !

Une astuce quasi miraculeuse pour avoir du pain croustillant, une interdiction qui donne des idées et de belles initiatives...voilà quelques nouvelles pour bien terminer la semaine et attaquer la suivante !

Vous avez certainement déjà râlé un soir ou un dimanche matin, quand il n'y avait plus de pain frais pour le petit déjeuner ou le dîner, et plus aucun commerce d'ouvert. A moins d'avoir des envies de se mettre à la boulangerie, ce n'est pas le pain rassis qui traîne qui va faire l'affaire. Et bien détrompez-vous ! Selon une vidéo mise en ligne et qui a refait le tour du web cette semaine, il suffit de tremper le pain dans l'eau, de le mettre au four quelques minutes à 230°C et le tour est joué ! A défaut d'avoir un pain totalement frais, cela peut dépanner !



Il y a parfois des interdictions qui donnent de sacrées idées. Aviez-vous déjà pensé à faire une partie de cache-cache dans un magasin Ikea ? L'enseigne suédoise vient d'interdire un rassemblement géant au Pays-Bas. Plus de 30 000 personnes avaient prévu de se retrouver dans les magasins de plusieurs villes et de s'amuser à se cacher. Apparemment, cela fait plusieurs années que les rayons sont pris pour de vrais terrains de jeux. Il faut dire qu'il y en a des cachettes : armoires, frigos, grands sacs, tiroirs de lits... La prochaine fois, impossible de ne pas voir les allées d'Ikea de la même manière... A quelques uns, c'est peut-être aussi plus discret non ?

A la rédaction de Weekly, on aime bien les belles initiatives. Il faut saluer celle de sept étudiants en Hôtellerie-Restauration à la célèbre école Ferrandi de Paris. Ils ont décidé de lancer un food-truck pour lutter contre le gaspillage alimentaire. A la carte de leur camion-restaurant : des plats réalisés à partir de produits qui ne se seraient jamais vendus en magasin, bientôt périmés ou "moches". Des formules gastronomiques à 10 euros sont proposées pour montrer aux clients que l'on peut très bien manger avec des produits régulièrement gaspillés.

Et enfin, un bravo à David Pearce. Ce jeune britannique de 15 ans est le dessinateur de la nouvelle livre sterling présentée mercredi par le gouvernement outre-manche. L'adolescent a remporté un concours, son projet ayant été retenu parmi plus de 6000 propositions. Son idée : réunir les quatre symboles du Royaume-Uni -la rose, le chardon, le poireau et le trèfle à trois feuilles- et les faire jaillir d'une couronne. Cette pièce, saluée pour le sentiment d'unité qu'elle dégage, doit être mise en circulation en 2017.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs