Retrouvez Weekly sur Facebook

Ça parle

Frigide Barjot a quitté son logement social

L'ancienne chef de file du mouvement contre la loi Taubira a déménagé du logement social qu'elle occupait depuis plusieurs années dans le XVème arrondissement de Paris.

Après un sursis de quelques mois, ce n'était plus qu'une question de temps. Ce lundi, Frigide Barjot a fini par déménager. Depuis octobre 2013, l'ancienne leader de la Manif Pour Tous et sa famille faisaient l'objet d'une procédure d'expulsion de leur logement social, décidée par le tribunal d'instance du XVème arrondissement. Un duplex de 173m² occupé depuis vingt ans, soudainement réclamé en justice par la Régie Immobilière de la Ville de Paris pour non respect des clauses du bail. En cause selon le bailleur ? Notamment la domiciliation d'une activité commerciale dans l'appartement. Depuis le mois de juin, la RIVP avait même demandé à la préfecture de police de faire usage de la force publique pour récupérer les lieux.

Celle qui souhaite désormais être appelée par son véritable nom, Virginie Tellenne, a rapidement réagi sur son compte Twitter : "Que je subisse le contre-coup de mon engagement n'est pas l'important. Ce qui importe, c'est l'avenir de notre mouvement (l'Avenir Pour Tous, ndlr)".

Si l'affaire est considérée par la principale intéressée comme sans "aucune importance", les réactions n'ont en tout cas pas manqué sur les réseaux sociaux. "Il était temps", s'est par exemple exclamé le conseiller de Paris Ian Brossat. Ironie du côté de Jérôme Godefroy : "Cruauté démoniaque de la diktature sossialisste : @FrigideBarjot a libéré ce matin à contrecœur son logement social de 173m2 dans le Xvème".

C'est en effet ce qu'on a pu retrouver dans certains messages de soutien. "La basse vengeance des socialistes...", s'est ainsi exclamé HdebonneVolonté. "Maintenant, il faut continuer avec les politiques qui sont dans son cas", jugeait Alain Ber.

Et pendant ce temps, certains, non sans humour, étaient beaucoup plus pragmatiques. "Trop envie de récupérer le logement social de Frigide Barjot", a ainsi écrit JeanMi. Encore faut-il pouvoir s'acquitter des 2850 euros de loyer mensuel payé jusqu'à présent par la famille Tellenne.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs

";