Retrouvez Weekly sur Facebook

L'essentiel de l'actu

Jacques Chirac est malade, la France aussi.

L'ancien Président de la République est hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière pour une infection pulmonaire. Etant donné son âge (83 ans) et ses antécédents de santé, cette situation inquiète à juste titre.

Jusqu'alors Jacques Chirac séjournait dans un palais royal mis à sa disposition par son ami Mohamed VI, roi du Maroc. Victime d'un malaise, il a été rappatrié en urgence en France dans la nuit de samedi à dimanche pour être hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière.

Depuis longtemps l'état de santé de l'ancien chef de l'État semble ne cesser de se dégrader. S'il n'est pas officiellement communiqué, son entourage laisse savoir régulièrement que l'homme est très affaibli et victime de troubles de la mémoire.
Le 10 septembre encore Bernadette Chirac, se confiant à Nice Matin, disait redouter "le jour il va disparaître".

Suite à cette hospitalisation, les politiques de tous bords ont tenu à exprimer leur soutien.
En pleine campagne il ne faut pas manquer de saluer l'ancien chef d'État aujourd'hui président préféré des Français.
En mai 2015 un sondage indiquait que pour 63% des personnes interrogées, Jacques Chirac avait été un bon Président.
Il arrivait ainsi en tête du classement devant François Mitterand (61%). Sondage dans lequel on pouvait constater que Sarkozy (39%) et Hollande (21%), loin derrière, n'avaient pas une bonne image.
 
Les amis de toujours et ceux d'un jour, les ennemis d'hier, chacun y est donc allé de son petit mot de sympathie. Extraits des déclarations sur Twitter.






François Hollande a quant à lui profité de la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats pour témoigner de son soutien à l'ancien chef d'État.

Chirac c'est ce Président dont on aime à se rappeler qu'il a su dire non à la guerre en Irak. Et si l'on veut regarder sa carrière, en véritable homme d'État, il a toujours défendu les positions d'une Nation et pas seulement pour des enjeux politiques. Qu'on aime ou pas sa politique, on peut constater qu'il a toujours aimé ce pays et son peuple.

Quand on regarde la France depuis le départ de Chirac, il y a de quoi avoir un peu de nostalgie. La France a intégré l'OTAN sous Sarkozy, s'est engagée dans plusieurs conflits et a participé à la déstabilisation du Moyen-Orient.
Et pour les français, Sarkozy et Hollande sont indéniablement beaucoup moins charismatiques et n'ont pas la stature d'homme d'État qu'avait un Chirac quand il était Président. Ses successeurs se surexposent et enchaînent les phrases maladroites à l'égard des citoyens qui se désolidarisent de plus en plus du monde politique et de l'État.
Et à vouloir imiter le style Chirac, ses successeurs se sont plusieurs fois ridiculisés, écornant au passage le titre de Président. Finalement ils ont bien raison de préférer apparaître au MEDEF plutôt qu'au salon de l'agriculture.
Les bains de foule que l'ex-président adorait ne sont plus aussi enjoués avec ses deux successeurs qui ont pris l'habitude d'être pris à parti, parfois sèchement. Surtout on a pu constater que le sens de la réplique n'est pas à la portée de tous comme l'a démontré Nicolas Sarkozy, alors Président, lâchant un "casse-toi pauvre con" au salon de l'agriculture face à celui qui avait refusé de lui serrer la main.

Chirac Président c'était avant tout l'amour d'une Nation dans son ensemble et d'un pays tout entier, ne négligeant pas le plus petit au profit du plus gros. Les choses ont bien changé depuis et finalement on pourrait penser que la santé de la Nation France est calée sur celle de l'ancien Président de la République.

Bon rétablissement M. Chirac.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs

";