Retrouvez Weekly sur Facebook

Walhalla

Le mésentère, nouvel organe du corps humain : c’est quoi ?

C’est la nouvelle scientifique de ce début d’année. Le mésentère pourrait être classé dans la liste des organes de l'anatomie humaine. Mais de quoi s’agit-il ? Vient-on de le découvrir ? Et à quoi sert-il ?

Depuis une semaine, on ne parle plus que de lui… Le mésentère ! Présenté comme un nouvel organe du corps humain, il a été propulsé sur le devant de la scène médiatique. Et le commun des mortels a cru qu’il s’agissait de la découverte du siècle. Et pourtant…

Selon Futura Sciences et Mashable, l’un des premiers à en avoir parlé a été… Léonard De Vinci au XVe siècle ! Des dessins du mésentère ont même été publiées dans le Gray's Anatomy en 1858. Le quoi ? L’Anatomy of the Human Body d'Henry Gray, LA bible de l'anatomie humaine. Si vous êtes fan de la série Grey’s Anatomy, vous venez d’ailleurs de saisir le jeu de mots entre le nom de l’héroïne (Meredith Grey) et ce fameux traité d’anatomie.

Mais revenons-en au mésentère. Pour faire simple, il s’agit d’une membrane de la cavité abdominale qui permet aux intestins de se maintenir à leur place. Jusqu'à présent, cette partie de notre corps était considérée comme une structure fragmentée, avec de multiples parties séparées. Publiés dans la revue scientifique The Lancet, les travaux de chercheurs irlandais ont permis de découvrir qu'il s'agissait en réalité d'une seule et même composition continue. Une condition indispensable pour être requalifié en organe. Tous les mystères du mésentère ne sont pas encore levés. Des doutes subsistent. Mais le mésentère pourrait effectivement devenir le 79e organe du corps humain.

Les chercheurs irlandais vont même plus loin. Selon eux, le mésentère jouerait le rôle de chef d'orchestre du système immunitaire intestinal et son dérèglement pourrait être la source de certaines maladies inflammatoires de l'intestin, comme la maladie de Crohn.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs