Retrouvez Weekly sur Facebook

Wanted

Monaco : Gabriella et Jacques, des jumeaux héritiers pour le Rocher

Gabriella et Jacques. Deux héritiers pour un trône. Hier, la princesse Charlène de Monaco a donné naissance à ses jumeaux. Le Rocher est en fête et attend avec impatience la présentation des enfants depuis le balcon du Palais.

Le Rocher est en fête. Charlène de Monaco et le Prince Albert II sont les heureux parents de Jacques et Gabriella depuis hier. La naissance des jumeaux a été accueillie par 42 coups de canon (21 pour chaque enfant), alors que la tradition prévoit en principe 101 coups de canon pour la naissance d'un garçon et 21 coups pour celle d'une fille. Ce sont ensuite les cloches des églises qui ont pris le relais, et enfin les sirènes des bateaux.

La bonne nouvelle a été annoncée par le Palais princier dans un communiqué officiel. Gabriella Thérèse Marie est née ce mercredi à 17h04 et Jacques Honoré Rainier est né deux minutes après sa sœur. Ils "se portent bien" ainsi que leur mère. Les jumeaux princiers ont d’ores et déjà leurs titres de noblesse : Jacques est marquis des Baux (en Provence) et Gabriella est comtesse de Carladès (en Auvergne).

Selon les lois monégasques en vigueur, le garçon aura la priorité pour accéder au trône, même si sa sœur est née avant lui et même si la succession est ouverte aux femmes depuis la réforme constitutionnelle de 2002. En effet, l’article 10 stipule que "La succession au Trône, ouverte par suite de décès ou d’abdication, s’opère dans la descendance directe et légitime du Prince régnant, par ordre de primogéniture avec priorité masculine au même degré de parenté". En clair, Gabriella aurait pu monter sur le trône si elle n’avait pas de frère. Enfin, les deux premiers enfants du prince Albert II, nés hors mariage, ne peuvent prétendre au trône.

Monaco est désormais suspendue à la présentation officielle des jumeaux depuis le balcon du Palais. On ne connait pas encore la date, mais ce jour sera férié. Les heureux parents ont décidé de privilégier les dons aux cadeaux. Les sommes ainsi recueillies seront redistribuées à des associations.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs