Retrouvez Weekly sur Facebook

Ça parle

Objectif Tiers-payant pour tous !

Alors qu'on pensait que le gouvernement allait reculer, le ministère de la Santé a annoncé hier que le tiers-payant serait bien généralisé d'ici 2017. Une nouvelle qui fait des heureux, mais ne plaît pas aux médecins.

L'info. La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé lundi que le tiers-payant, lors des consultations chez le médecin généraliste, serait bien généralisé à tous les français d'ici 2017. "Parce que c'est un mesure de justice, de progrès et que l'accès aux soins est pour moi une priorité", a-t-elle justifié. Cette annonce intervient après les travaux effectués par quatre groupes de travail sur le sujet.

Comment cela va se passer ? Cette mise en place d'un tiers-payant généralisé, qui ne sera pas une obligation mais un droit, sera progressive. Aujourd'hui, seuls les bénéficiaires de la CMU ou de l'Aide médicale d'Etat peuvent se prévaloir de ce dispositif. A partir de juillet 2015, le tiers-payant doit s'étendre aux personnes qui bénéficient de l'aide à l'ACS, l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé. En 2016, une nouvelle extension est prévue à tous les patients couverts à 100% par l'assurance maladie comme les femmes enceintes, les malades qui souffrent d'affection longue durée. Enfin, au 1er janvier 2017, le tiers-payant concernera tous les français.

C'est quoi le "tiers-payant" ? Le tiers-payant est un dispositif qui permet lors d'un soin médical ou de l'achat de médicaments, de ne pas avancer d'argent. Les frais sont alors pris en charge par l'asurance maladie et la complémentaire santé, selon le patient. Le tiers-payant peut être partiel ou total. Selon le journal Les Echos, un tiers des consultations se fait déjà sans avance de frais.

Pourquoi les médecins sont contre sa généralisation ? Les professionnels de santé protestent depuis plusieurs mois contre la généralisation du tiers-payant car ils craignent de nombreuses difficultés pour se faire rembourser par l'Assurance maladie et les organismes de complémentaire santé. Pour les rassurer, Marisol Touraine a promis une procédure simple et affirmé que la Sécurité sociale devrait les payer dans les sept jours, sous peine de devoir leur verser des pénalités. Une sorte de garantie qui peine tout de même à convaincre les médecins. Ces derniers doivent manifester le 15 mars prochain, deux jours avant l'examen du projet de loi par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale.

Vu de Twitter. "Parce que c'est juste. La simplicité du dispositif est garantie", a défendu la ministre Marisol Touraine sur son compte Twitter. Mais sur le réseau social, les avis sont très partagés. "Je suis infirmière libérale, je pratique le tiers payant très souvent et la sécu paye déjà sous 4 jours. C'est les mutuelles le problème", a estimé Cécile. "Le #TiersPayant pour tous, c'est la de-responsabilisation des patients et la fuite en avant des dépenses de santé", a en revanche jugé Hugues Foucault. "Non au tiers payant généralisé qui menace notre indépendance et votre santé !", a protesté Florence, médecin généraliste. "Comme la France n'est pas endettée et la sécu n'est pas débitrice... Continuez comme ça", ajoute La fille en tongs. Même méfiance pour Le monde de Vicino qui assure : "Le tiers payant généralisé sera payé au final par les classes moyennes qui bossent et qui n'en peuvent plus. Cela va mal finir".

D'autres saluent la non-reculade du gouvernement. "La colère des médecins n'est pas justifiée ! Ce projet est avant tout social, c'est à ce titre qu'il faut être solidaire !", a réagi Luc Sheffer. Tout comme Fred-Lille : "Ces médecins qui sont contre le tiers-payant m'énervent, mais m'énervent ! Non, ils ne me feront pas pleurer !". "Deux tiers des Français favorables au tiers payant, plusieurs syndicats de médecins toujours hostiles. Éternelle résistance corporatiste..." a lancé Laurent Joffrin sur Twitter. Pendant que romdelstep conseille déjà : "Si votre médecin refuse la carte vitale, ne le payez pas car la CPAM refuse de rembourser ! Et moi je dis vive le tiers payant !".

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs

";