Retrouvez Weekly sur Facebook

Walhalla

Petite histoire du 14 février : qui est Saint-Valentin ?

On célèbre ce 14 février la Saint-Valentin, désormais connue comme la fête des amoureux. Mais qui est justement ce Saint-Valentin ? La réponse avec Weekly !

Vous l'imaginez en angelot au visage poupin, cheveux ondulés, petites ailes dans le dos et un arc à la main pour décocher des flèches pleines de beaux sentiments ? Raté, Cupidon n'a strictement rien à voir avec Saint-Valentin !

Selon la légende, il faut remonter au IIIème siècle pour découvrir qui est celui qu'on désigne aujourd'hui comme le saint-patron des amoureux. A cette époque, l'empereur romain Claudius manque de recrues dans ces armées et pense que pour forcer les jeunes hommes à s'engager, il suffit de les détourner des femmes et d'une vie de famille. Les mariages sont alors interdits mais les couples désireux de s'unir trouvent un prêtre pour célébrer clandestinement leur amour. Il s'agit du prêtre Valentin, qui se trouve à Rome.

Hélas, le prêtre Valentin fut découvert et condamné à mort par l'empereur Claudius. Suite de la légende : il aurait rendu la vue à la fille aveugle de son gardien de prison, et lui aurait adressé un message signé "Ton Valentin". Est-ce là que l'on trouve l'origine des cartes et des mots doux à s'envoyer ? Il se raconte aussi qu'il donnait des roses de son jardin au futur marié pour qu'il aille l'apporter à sa dulcinée, confirmant ainsi son prochain engagement.

Valentin a fini par être exécuté, par décapitation, le 14 février. C'est cette date qui a été retenu dans le calendrier chrétien.

Mais comme bien souvent, il y a une origine païenne à chercher dans cette fête. Car mi-février, des célébrations, les Lupercales, étaient organisées pour l'arrivée du printemps. Parfois d'une drôle de manière : les jeunes hommes poursuivaient dans la cité les femmes en les fouettant avec des bouts de peau d'un bouc sacrifié, pour les rendre fécondes.

On comprend que l'Eglise n'ait guère apprécié cette fête et l'ait interdite en 494, avant d'instaurer un 14 février plus romantique...

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs