Retrouvez Weekly sur Facebook

Walhalla

Petite histoire du Monopoly

Après les Lego, Weekly continue son tour des jeux mythiques, à l'approche des fêtes de fin d'année. Cette semaine, sortez les dés et les billets, on vous raconte l'histoire du Monopoly !

Qui n'a pas déjà joué au Monopoly, tenté un hôtel rue de la Paix ou une maison boulevard Malesherbes ? Avec ces parties parfois si longues que le plateau finissait par rester sur la table, avant une reprise le lendemain ? Le jeu est connu par de nombreuses générations mais on ignore bien souvent son histoire. On désigne l'américain Charles Darrow comme l'inventeur du Monopoly. Le profil est parfait : ingénieur père de famille ruiné par la crise de 1929, il crée deux ans plus tard un jeu dont il vend le brevet, non sans mal, à la société Parker Brothers. Le succès est tel qu'il devient millionnaire, bel exemple de réussite au pays de l'Oncle Sam !

Mais il y a un autre nom en réalité derrière le Monopoly : celui d'Elizabeth Magie, une Quacker qui voulait dénoncer le capitalisme oppressant, le pouvoir des propriétaires terriens sur les locataires. En 1904, l'américaine dépose le brevet d'un jeu de société, The Landlord's Game, qui possède un plateau et des petites maisons de bois. Achat de terrains, constructions de bâtiments, principe des transactions immobilières et la ruine annoncée pour plusieurs joueurs...tout y est déjà.

Dans les décennies qui suivent, le "jeu des propriétaires" se fait progressivement connaître à travers les Etats-Unis. Sa renommée est telle que plusieurs personnes l'améliorent, colorant les zones, nommant les villes et les rues. Dans les années 30, il atterrit chez des habitants de Germantown, en Pennsylvanie. Ces derniers le font découvrir un soir à leur voisin, qui n'est autre que...Charles Darrow !

Si c'est lui qui a fait la version du Monopoly que l'on connaît actuellement, l'enrichissant et rendant le jeu accessible au plus grand nombre, il en a surtout tiré une véritable fortune. Quant à Elizabeth Magie, la société Parker a sans doute voulu éviter un possible procès en lui rachetant les droits originaux dès 1936. Mais cette dernière, désireuse avant tout de diffuser son message et sa théorie d'une taxe unique, n'a pas demandé plus de 500 dollars !

Le Monopoly en chiffres. Savez-vous que la première année de sa sortie, en 1935, il s'en est vendu 20 000 exemplaires chaque semaine ? Aujourd'hui, plus de 250 millions de jeux ont été écoulés. Il existe plus de 200 versions, traduites dans une trentaine de langues. Différentes capitales et grandes villes, Simpson, Minions... Le nombre de joueurs à travers le monde aurait dépassé le milliard !

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs