Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Un Noël en avance et l'appel du vrai Docteur Maboul

La magnifique solidarité d'une ville américaine, les aventures d'un inventeur et des nouvelles de Serge Lama. Voilà quelques nouvelles, insolites et pleines d'espoir, pour bien terminer la semaine et attaquer la prochaine !

C'est parfois d'histoires dramatiques que naissent les plus beaux gestes. Direction les Etats-Unis, à West Jordan. Pour un jeune garçon atteint d'une maladie incurable, les habitants de cette ville de l'Utah ont décidé de se mobiliser pour organiser en avance et en une semaine Halloween, Noël et même l'anniversaire du petit Ethan. Ils ont ainsi suivi le projet des parents de ce dernier, pour lui faire vivre des derniers jours les plus heureux possibles. Les voisins du domicile familial ont décoré leurs maisons, distribué des bonbons, le Père et la Mère Noël sont même venus ! Un bel exemple de solidarité !

Qui n'a pas joué au Docteur Maboul ? Combien de parents ont aussi été agacés par le "bip" incessant, parfois plus amusant que de récupérer les objets ? Malheureusement pour son inventeur, il n'avait pas imaginé que ce jeu deviendrait culte. Et en 1964, le pauvre John Spinello en avait cédé les droits pour seulement 500 euros ! A 77 ans, alors qu'il aurait pu être riche, ce qu'il affirme ne pas regretter, le créateur a dû lancer un appel aux dons sur internet pour se payer une opération chirurgicale. Bonne nouvelle : il a pu réunir les 25 000 dollars nécessaires en quelques jours. Les joueurs "Maboul" ne l'ont pas oublié !

Enfin, parlons du lama le plus célèbre de France. Serge avait fait sensation il y a un an, après une promenade dans le tramway avec des jeunes bordelais éméchés. Les images avaient bien fait rire et aujourd'hui, c'est le conducteur du tram qui témoigne dans le journal Sud Ouest. S'il raconte avoir d'abord cru à un dromadaire en regardant dans la caméra, la suite est encore plus drôle. "Le plus difficile a été de se faire comprendre au PC sécurité. Il a fallu plusieurs appels pour qu'ils me croient. Il était 5h30, je conçois que c'était dur à croire…". Pourquoi cela n'est pas très étonnant ?

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs