Retrouvez Weekly sur Facebook

God Save The Week

Une naissance royale, des nids de poule à reboucher et une aubergine détournée

L'arrivée tant attendue au Royaume-Uni d'une nouvelle princesse, une manière étonnante d'inciter une municipalité à faire des travaux et une disparition sur Instagram... Voilà quelques nouvelles pour bien terminer la semaine !

Si vous étiez hier coupé du monde, vous avez dû passer à côté de LA grande nouvelle : la princesse de Cambridge est née hier matin, à l'hôpital St Mary de Londres, comme son frère il y a deux ans à peine. Ses parents, Kate Middleton et le prince William, ont présentée quelques heures plus tard la nouvelle-née. La petite famille est même rentrée en fin de journée au palais de Kensigton. On ignore encore le prénom de celle qui est désormais la quatrième dans l'ordre de succession au trône. Demain, pour célébrer cette arrivée dans la famille royale, une centaine de coups de canons seront tirés dans la capitale anglaise.

Vous avez un problème d'urbanisme, vos demandes n'aboutissent pas ? Faites comme cet artiste d'un quartier de Manchester qui pour que les autorités s'occupent des nids de poule a décidé de dessiner sur les routes...des pénis ! "L'oeuvre" de Wansky, motivée par des accidents causés par les trous à certains de ses amis cyclistes, n'est pas apprécié de tous mais l'objectif a été rempli : les dessins ont été remarqués et les autorités ont rapidement voulu effacer ces traits qu'il ne fallait pas voir. Des travaux de rebouchage ont donc rapidement été menés.

Et pour finir, il y a parfois de l'absurde dans l'actualité. A quoi vous fait penser le dessin d'une aubergine ? A un simple légume ? Et bien ce n'est pas le cas d'Instagram qui a considéré qu'il était "systématiquement utilisé dans du contenu qui ne respecte pas leur charte". Plus clairement, l'emoji était devenu un symbole phallique. Une aubergine pour illustrer le sexe, il fallait quand même aller le chercher non ? Toujours est-il qu'exit le légume, il a désormais disparu.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs