Retrouvez Weekly sur Facebook

Temps réels

Washignton double son aide au fonds d'adaptation au climat

LE BOURGET, Seine-Saint-Denis (Reuters) - Les Etats-Unis ont annoncé mercredi leur intention de doubler leur contribution financière au fonds d'adaptation au changement climatique destiné aux pays en développement, pour le porter à environ 860 millions de dollars par an.

Cette promesse a été dévoilée par le secrétaire d'Etat John Kerry lors de la conférence de Paris sur le climat, où les négociateurs de 195 pays s'efforcent de conclure d'ici ce week-end un accord universel pour contenir le réchauffement de la planète après 2020.

Elle pourrait faciliter la conclusion d'un accord, car les questions financières font partie des points de contentieux.

"Nous apporterons notre part", a déclaré le chef de la diplomatie américaine. "Nous ne laisserons pas les pays les plus vulnérables affronter seuls la tempête", a-t-il dit au Bourget, où se déroule la COP21.

Le gouvernement américain a promis l'an dernier de verser 3 milliards de dollars à un autre fonds, le Fonds vert pour le climat des Nations unies, qui soutient à la fois des projets d'adaptation au changement climatique et d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

Lors du sommet de Copenhague en 2009, les Etats-Unis et les autres pays développés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour aider les pays les plus exposés au changement climatique.

Dans un rapport publié en octobre, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estimait qu'il manquait encore une quarantaine de milliards de dollars pour atteindre cet objectif.

(Lesley Wroughton, Valerie Volcovici, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs