High-Tech

L’essentiel de l’actualité High Tech du 28 mars au 3 avril 2015

Comme chaque semaine, retrouvez Amazon, Microsoft, Apple, Google, Facebook et autres acteurs de l'IT dans notre rattrapage de l'actualité High Tech.

Aquila, le nom de code donné par Facebook à son projet de drône solaire a été testé avec succès. Ce drône autonome qui pourra voler pendant plusieurs mois à une hauteur d'environ 18 000 mètres permettra l'accès à internet aux zones les plus reculées.

Twitter a officialisé le lancement de sa solution de vidéo en direct. Baptisé Periscope, elle permet, pour le moment qu'aux utilisateurs sous iPhone ; la solution Android étant en cours de développement ; la diffusion d'actualités en temps réel par n'importe quel internaute. Cette fonctionnalité de Streaming a toutefois ses détracteurs, notamment dans le cas d'évènement soumis à des droits d'auteurs.

Google a mis à jour Android pour pemettre à ceux qui ont plusieurs boîtes mail, y-compris de concurrents comme Yahoo ou Outlook, de pouvoir visualiser tous leurs mails en provenance des différents comptes de messagerie sous un menu "toutes les boîtes de réception". Cette fonctionnalité pratique, très attendu des utilisateurs selon Google, évitera le changement pénible d'application pour la consultation des messages.

La société britannique Pi-Top propose un kit pour transformer les mini-machines Raspberry Pi 2 en vrai PC.
En une dizaine de minutes, le voici doté d'un mini écran, coque, batterie, clavier et tout le nécessaire pour avoir un PC opérationnel.
Les cibles principales de cette solution sont les étudiants et les écoles.

Facebook est accusé par une étude, commandée par la commision de la protection de la vie privée de Belgique, de traquer tous les internautes, y-compris ceux qui ne sont pas inscrits. Ce comportement violerait la législation européenne, Facebook traçant les cookies de ceux qui viennent sur ses pages, même non-inscrits, sans les prévenir. La société américaine de son côté dément ; affaire à suivre.

Microsoft a dévoilé la Surface 3, la petite soeur de la Surface Pro 3 à un prix plus abordable. En substance, non pas de l'ARM comme on aurait pu s'y attendre, mais bien une architecture x86 et donc du Windows 8.1. Un écran plus petit, un poids plus léger, une autonomie accrue et un processeur Intel Quad-core Atom x7-Z8700 à refroidissement passif, pas de bruit de ventilation épisodique comme que la Surface Pro donc, mais moins de puissance également.

Amazon lance le bouton connecté, le "Dash" pour acheter des produits, à l'image de sa commande en 1 click; en appuyant simplement sur un appareil muni d'un bouton, sans nécessiter de vous connecter à un ordinateur ou un smartphone. En pratique, il vous faut installer un bouton par produit et quand ce produit vient à manquer, un simple click suffira pour le commander. Cette fonctionaltié ne sera disponible qu'aux Etats-Unis, du moins dans un premier temps.

L'Apple Pay, la solution de paiement d'Apple, disponible uniquement pour le moment aux USA, ne serait pas aussi effective qu'espérée. En cause, des lenteurs et des problèmes de paiement selon 68% de ceux qui l'ont utilisé. Mais la faute n'incombe pas qu'à Apple ; il y a certes des problèmes en cours de paiement mais les employés des boutiques ne savent pas forcément comment le faire fonctionner et parfois le mode de paiement n'est pas disponible alors qu'il est vanté par les enseignes.

Google en partenariat avec Asus a annoncé la sorté d'HDMI ChromeBit. Cette clé, prévue pour cet été, transformera tout écran équipé d'HDMI, en petit ordinateur. Pour un prix qui sera inférieur à 100$ ce mini-ordinateur offrira des connexions bluetooth, notamment pour un coupler clavier et souris.

Google a rejetté les certificats racines de CNNIC (China Internet Network Information Center). En effet un certifcat a été générée par ce dernier à l'insu de Google il y a 2 semaines afin que CNNIC puisse agir comme un "man in the middle" ; c'est-à-dire afin d'espionner les communications privées entre 2 parties sans se faire repérer. Si CNNIC voulait pouvoir décrypter les communications entrant et sortant de sa société, il y a néanmoins eu violation manifeste des accords sur la gestion des certificats. Ceux-ci servent notamment à garantir les preuves d'identité ; il en va de la sécurité d'Internet. En guise de réponse, Google a manu militari rejeté les certificats racines CNICC dans l'attente d'une mise à conformité et l'implémentation de Certificate Transparency par cette société. Entre temps, de nombreux utilisteurs chinois sous Chrome ne pourront pas se connecter de façon simple à des sites institutionnels, principalement chinois, reposant sur CNNIC.

Dolmio a créer le Pepper Hacker, un moulin à poivre connecté qui désactive le WiFi dès qu'un tour est fait. Cette solution a pour vocation d'éviter de consulter ses écrans à table, notamment en Australie où le projet a été lancé ; une étude ayant dénombré dans ce pays une moyenne de 12 appareils par famille consommateurs de WiFi.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous !

Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs