Retrouvez Weekly sur Facebook

France

L'essentiel de l'actualité en France et dans le monde du 15 au 21 août 2015

Un attentat à la bombe à Bangkok, la collaboration entre la France et le Royaume Uni pour la lutte contre l'immigration clandestine, la démission d'Alexis Tsipras, le conseil des ministres de rentrée, Jean-Marie Le Pen exclu du FN... Retrouvez l'essentiel de l'actu de la semaine.

Les vacances sont finies pour le gouvernement qui a fait sa rentrée mercredi, avec un premier conseil des ministres à l'Elysée. Le président a demandé à Manuel Valls et son équipe d'être "mobilisés" pour relever 4 défis : la crise agricole, l'économie, l'immigration et la préparation de la grande conférence sur le climat. Comme prévu, le ministre du Travail François Rebsamen a remis sa démission. Il doit être remplacé dans les prochains jours.

Un des dossiers brûlants est celui de la filière porcine : la cotation, interrompue depuis le 10 août, a repris mardi. Mais Cooperl et Bigard, qui dénoncent la revalorisation du prix au kilo, n'y ont pas participé.

En visite dans une usine sur le thème de la transition énergétique, François Hollande a assuré qu'il y aurait des baisses d'impôts en 2016. "Il doit y avoir une croissance plus forte en 2016. Il y aura donc des baisses d'impôts quoi qu'il arrive en 2016. L'ampleur dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre l'an prochain", s'est engagé le président. Ces futures baisses devraient concerner les classes moyennes.

Jean-Marie Le Pen a été exclu du Front National, après une nouvelle réunion du bureau exécutif où il s'est longuement défendu ce jeudi, en l'absence de sa fille Marine Le Pen. "La décision complète et motivée sera notifiée prochainement à M. Le Pen", a déclaré le parti dans un communiqué. L'ancien président d'honneur s'est dit "victime d'un guet-apens" et compte faire appel de la décision.

Il avait passé des heures caché dans l'imprimerie de Dammartin-en-Goële, où les frères Kouachi s'étaient retranchés. Lilian Lepère a décidé de porter plainte contre RMC, France 2 et TF1 pour mise en danger. Selon lui, les médias ont évoqué la possible présence d'un employé dans l'usine, ce qui aurait pu être dangereux.

L'alerte enlèvement a été déclenchée une nouvelle fois avec succès, dimanche. Rifki, un garçon de 4 ans, enlevé la veille à Rennes par une connaissance de ses proches, a été retrouvé sain et sauf en Gironde. Son ravisseur a été interpellé.

Un gros incendie a touché la Cité des Sciences à Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi. Deux pompiers ont été légèrement blessés et des milliers de m² ont été détériorés. L'enquête est en cours pour déterminer les causes du sinistre. Le site est encore fermé aujourd'hui.

En Thaïlande, un attentat à la bombe a fait 21 morts lundi soir dans le centre de Bangkok, très fréquenté par les étrangers. Une centaine de personnes ont également été blessées. Les autorités recherchent toujours un suspect, identifié grâce aux images des caméras de vidéo-surveillance. D'autres bombes avaient été découvertes dans des zones touristiques de la ville, sans faire de victimes. Les autorités ont dénoncé la "pire attaque jamais commise".

Le bilan s'est alourdi à Tianjin, où les explosions dans un site industriel ont fait 114 morts et une cinquantaine de disparus. 700 tonnes de cyanure de sodium, un produit très toxique, y étaient entreposées et se répandent dans la ville, notamment à cause de la pluie qui provoque une réaction chimique. Des niveaux de cyanure jusqu'à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance ont été relevés près du site. Un hommage aux victimes a également été rendu cette semaine.

En Indonésie, le crash d'un avion a fait 54 morts dans une zone montagneuse de l'est, dimanche. L'appareil faisait la liaison entre deux villes de Papouasie, côté indonésien. C'est la troisième catastrophe aérienne en moins d'un an dans le pays. Les mauvaises conditions météo pourraient être la cause de l'accident.

Regain de tension entre Séoul et Pyongyang. La Corée du Sud a tiré des dizaines d'obus jeudi en territoire nord-coréen, après avoir détecté une roquette tirée à partir de la Corée du Nord par dessus la frontière.

Comme la Turquie, la Syrie est toujours en proie aux violences. Dimanche, le régime a mené des frappes sur un fief rebelle près de Damas, faisant 96 morts dont une majorité de civils. L'OSDH, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme a dénoncé un "massacre délibéré".

Toujours en Syrie, l'EI a décapité l'ancien directeur des Antiquités à Palmyre, mardi après-midi. Khaled al-Assaad avait 82 ans. La nouvelle a été confirmée par son successeur et une ONG. Les djihadistes l'auraient exécuté après un mois d'interrogatoire.

Un groupe affilié à l'EI a aussi revendiqué l'attentat du Caire, perpétré jeudi. 29 personnes ont été blessées dans l'explosion d'une voiture piégée près d'un tribunal et d'un bâtiment de la sécurité d'Etat.

La tension est remontée d'un cran dans l'est de l'Ukraine où dix personnes dont huit civils ont été tuées le week-end dernier. Les affrontements entre séparatistes et l'armée ukrainienne se sont intensifiés ces derniers jours.

Au Brésil, les manifestations ont recommencé pour exiger le départ de Dilma Roussef. Entre 900 000 et 2 millions de personnes ont ainsi défilé dimanche dans plusieurs villes du pays contre la présidente de gauche, impliquée notamment dans un scandale de corruption. La mise en examen du président de l'Assemblée nationale a également été demandée ce jeudi dans l'affaire Petrobras.

Aux Etats-Unis, des heurts ont éclaté à Saint Louis après la mort d'une jeune homme noir, tué par deux policiers blancs, mercredi. Selon les forces de l'ordre, il aurait brandi une arme. Saint Louis n'est pas loin de Ferguson, où les tensions raciales sont importantes.

Alors que la première tranche d'aide à la Grèce a été débloquée, Alexis Tsipras a démissionné et demandé des élections législatives anticipées, souhaitant la date du 20 septembre. Une manière pour le Premier ministre de voir si la population le soutient dans son action, après l'accord négocié. "Vous déciderez avec votre vote si vous approuvez l’accord ou non, et qui peut mener les réformes nécessaires", a ainsi déclaré le chef du gouvernement grec dans son intervention télévisée. Un gouvernement de transition devrait être mis en place dans l’attente du scrutin.

Mercredi en Allemagne, les députés avaient largement approuvé le troisième plan d'aide à la Grèce, à 453 pour et 113 contre. L'opposition des conservateurs n'a été que limitée. L'adoption de ce plan était nécessaire pour que la Grèce puisse rembourser ce jeudi 3,4 milliards d'euros à la Banque centrale européenne.

Le dossier des migrants considéré comme une priorité par l'UE, l'Allemagne a déclaré s'attendre à accueillir jusqu'à 800 000 demandeurs d'asile en 2015. Un record selon le ministre de l'Intérieur, en raison de l'augmentation des flux migratoires depuis la Syrie ou l'Irak. Les précédentes prévisions faisaient état de 400 000 à 450 000 demandeurs d'asile pour l'année. L'Allemagne souhaite l'instauration dans l'UE de quotas de répartition.

Dans le même dossier, les ministres français et britannique de l'Intérieur sont venus jeudi à l'entrée du tunnel sous la Manche. Bernard Cazeneuve et Theresa May ont présenté un nouveau plan pour sécuriser le tunnel mais aussi pour venir en aide aux migrants qui tentent de gagner l'Angleterre. Depuis juin, neuf d'entre eux sont morts. Londres doit consacrer dix millions d'euros Manuel Valls doit se rendre à Calais le 31 août prochain.

Enfin, un bonne nouvelle pour Airbus ! L'avionneur européen a signé avec la compagnie indienne IndiGo une commande record de 250 appareils de la famille A320, les A320neo, pour un montant de 26,5 milliards de dollars. En 2005, une commande similaire avait déjà passée.

Et vous, quel est votre avis ? Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Suivez-nous

Les auteurs