Retrouvez Weekly sur Facebook

Karl Lagerfeld est mort. Le couturier allemand, qui n’était pas au mieux de sa forme depuis plus d’un an, a tiré sa révérence, laissant dernier lui un héritage inestimable, des projets et Choupette.

Le kaiser de la mode est mort. Karl Lagerfeld nous a quittés. A priori à l’âge de 85 ans. A priori, car personne ne connaissait vraiment sa date de naissance. Lui-même a toujours affirmé l’ignorer. Quoi qu’il en soit, la santé du plus reconnaissable de tous les créateurs, grâce à son catogan blanc poudré et ses lunettes sombres vissées sur le nez, inquiétait et agitait la planète depuis un peu plus d’un an. En janvier 2018, Karl Lagerfeld était apparu très amaigri, avec des problèmes de dents et une barbe effilochée, bien loin des standards auxquels nous étions habitués. Pire, il y a un mois, le couturier allemand ne s’était pas montré au dernier défilé Chanel. Officiellement parce qu’il était "fatigué". Un fait inédit que certains interprétaient déjà comme le début de la fin. Une crainte aujourd’hui justifiée.

Personnage énigmatique à la verve cinglante, Karl Lagerfeld nous manquera. C’est une page qui se tourne. Une époque qui se termine. On se rappellera du sac matelassé avec ses chaînes dorées, de la veste en tweed, de celle à quatre poches. On se souviendra de son exigence. On entendra encore longtemps son : "C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie", lorsqu’il vantait les mérites du gilet jaune dans un spot publicitaire pour la Sécurité routière.

Karl Lagerfeld ne voulait pas entendre parler de retraite. Quant à la mort, il[...]

Suivez-nous

Les auteurs