Retrouvez Weekly sur Facebook

Il a fait beau ce week-end. Et même chaud. L’automne n’a pas l’air de pointer le bout de son nez, et nous, on en profite.

Pour ce déjeuner familial prévu de longue date, on s’était dit qu’une bonne raclette au coin du feu serait idéale pour démarrer l’automne. Oui, mais voilà… L’été n’a pas vraiment l’air de vouloir tirer sa révérence. Et on ne va pas s’en plaindre. On a donc remisé les poêlons et les spatules. On a nettoyé la grille du barbecue. Ressorti le hamac et les transats. À nous l’apéro sous le soleil. Le déjeuner sur l’herbe. Les heures ont filé. Les ombres se sont allongées. La fraîcheur n’est pas tombée. On a en profité jusqu’au bout. Au cœur de la nuit, des odeurs de saucisses grillées nous chatouillaient encore les narines. Un peu comme si personne ne voulait que ça s’arrête. Comme si c’était notre dernière chance. Un sursis avant le froid et la grisaille annoncés pour ce dimanche.

Mais la pluie n’est jamais venue. Et rebelote. On a encore dû changer nos plans. Adieu atelier peinture et séance cinéma. Bonjour balade en trottinette et farniente sous les arbres. Tout le monde se réjouit. On loue l’été indien. Sauf que chez nous, on devrait plutôt parler de l’été de la Saint-Denis. Demandez donc à votre grand-mère. Quoi qu’il en soit, profitez-en, certains pensent que l’hiver sera froid. Très froid. "Le plus froid de la décennie".

Suivez-nous

Les auteurs