Retrouvez Weekly sur Facebook

Les fêtes de fin d'année arrivent mais l'ambiance sera-t-elle au rendez-vous avec la colère et le découragement qui gagnent les Français ?

Les décos d'Halloween sont à peine rangées, les citrouilles jetées, les bonbons récoltés pas encore finis mais déjà c'est une toute autre ambiance qui se dégage dans les rues et dans les magasins. Les agents municipaux ont commencé un peu partout dans les communes à installer les illuminations qui ne vont pas tarder, si ce n'est déjà fait, à briller de mille feux. Dans les boutiques aussi, les immenses sapins ont pris leur place centrale et les guirlandes scintillent. Les plus chanceux vont avoir l'ouverture dans quelques jours de superbes marchés où il fera bon se promener et humer les odeurs de vin chaud et de pain d'épices.

Noël est déjà là. On ne l'a pas vu arriver et pourtant si on avait prêté attention, on aurait pu le comprendre avec quelques calendriers de l'avent très tôt dans les magasins, comme s'ils voulaient précipiter l'arrivée du 25 décembre.

C'est maintenant dans un peu plus d'un mois alors pour éviter la panique de dernière minute, on commence à faire des listes, à se demander quels cadeaux offrir, ce qu'il y aura sur la table... On aimerait pouvoir tout acheter sans regarder à la dépense. Mais pour ce Noël -encore-, on en vient à rechercher où acheter tel produit pour faire quelques économies, se demandant si telle chose est vraiment utile finalement, listant aussi les priorités. Le sapin, il sera vrai cette année ? Peut-être plus petit  alors ? Dans beaucoup de maisons, cela n'arrive pas seulement pendant la[...]

Suivez-nous

Les auteurs