Dans le rétro

L'essentiel de l'actualité internationale du 25 février au 3 mars 2017

par le
Imprimer l'article

Les combats contre l'EI en Syrie qui continuent, le discours de Trump devant le Congrès, la nouvelle libération de Palmyre, la Chine menacée par l'EI, le patron de Samsung mis en examen pour corruption, … voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine !

L'essentiel de l'actualité internationale du 25 février au 3 mars 2017 | Crédit photo Flickr/ericmonia/CC

Flickr/ericmonia/CC

1. Syrie : des progrès dans les négociations ? Malgré la situation sur le terrain, les pourparlers de paix se poursuivent à Genève, depuis une semaine. Mercredi, l'opposition syrienne a évoqué une avancée : les représentants de Damas ont en effet accepté d'évoquer pour la première fois la question d'une transition politique.

2. Syrie : Palmyre reprise par l'armée. Moscou, qui a bombardé par erreur des positions alliées mercredi dans le nord, a annoncé jeudi que la cité antique avait été de nouveau récupérée aux djihadistes de l'EI. Déjà libérée en mars 2016, elle était retombée aux mains de Daech en décembre dernier, qui y a détruit de nombreux sites historiques.

Dans le nord du pays, autre situation : l'armée turque et des rebelles syriens alliés ont attaqué mercredi des villages tenus par des milices kurdes insurgées soutenues par les Etats-Unis, selon ces dernières. Ankara n'a pas fait de commentaire.

Toujours en Syrie, le numéro 2 d'Al Qaïda, Aboul al Khaïr al Masri, aurait été tué par un tir de drone de la CIA, selon les autorités américaines.

3. Alep : des crimes de guerre selon l'ONU. Les conclusions d'un rapport d'enquête de la commission indépendante sur la Syrie publiées mercredi sont accablantes : de nombreux crimes de guerre ont été commis lors de la bataille d'Alep entre juillet et décembre 2016, à la fois par l'insurrection et le régime, soutenu par la Russie. Bombardements, armes interdites, boucliers humains..."de graves violations des lois humanitaires internationales" selon les Nations Unies.

4. Irak : la bataille de Mossoul continue. Lancée depuis le 19 février dernier, l'offensive pour reprendre l'ouest de la ville aux mains de l'EI se poursuit et l'armée irakienne avance progressivement. Plus de 28 000 irakiens ont fui la zone des combats selon l'ONU. Daech a perdu les quartiers est de Mossoul fin janvier.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'Etat islamique a lancé une contre-attaque. Plusieurs milliers de djihadistes seraient cachés dans la ville, notamment parmi les habitants.

5. Yémen : frappes américaines contre Al-Qaïda. Les Etats-Unis ont bombardé jeudi, par avions et drones, des positions des djihadistes dans le centre et le sud du pays. Une douzaine de combattants auraient été tués. Fin janvier, un raid américain avait raté, tuant de nombreux civils.

6. Afghanistan : multiples attaques à Kaboul. Au moins 15 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées mercredi dans des attentats commis par les talibans dans la capitale, contre les forces de sécurité.

7. Hosni Moubarak acquitté au procès de la révolte de 2011. L'ancien président égyptien a été blanchi par la justice, jeudi, des accusations sur son implication dans la mort de 239 manifestants hostiles au régime, tués par les forces de l'ordre en janvier 2011. Hosni Moubarak était jugé dans cette affaire depuis 2012.

8. Premier discours de Donald Trump devant le Congrès. Abrogation de l'ObamaCare, expulsion des clandestins jugés dangereux, relance de l'économie et de l'industrie, renforcement de la défense, lutte contre la délinquance... Le président américain a passé mardi son grand oral, félicité après par les républicains.

9. De nouveaux liens entre l'équipe Trump et Moscou révélés ? Selon le Washington Post, le procureur général Jeff Sessions, se serait entretenu à plusieurs reprise avec l'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, avant la victoire du candidat républicain. Ce qu'il a reconnu jeudi, après l'avoir nié en janvier dernier lors d'une audition au Congrès. Il y a deux semaines, le conseiller à la sécurité nationale avait été poussé à la démission pour des raisons similaires. Jeff Sessions n'a pour l'instant, en réponse, décidé que de se récuser de toute enquête sur de possibles liens entre Washington et Moscou.

10. Trump réautorise la vente d'armes aux malades mentaux... Mardi, juste avant son discours devant le Congrès, a signé une nouvelle loi annulant plusieurs restrictions voulues par Obama en décembre dernier, concernant la vente d'arme aux personnes souffrant de maladies mentales. La Sécurité Sociale ne sera plus obligée de transmettre les noms de ces derniers aux autorités pour vérification de leurs antécédents avant qu'ils puissent se procurer une arme.

11...et tend un peu plus ses rapports avec la presse. Vendredi dernier, plusieurs médias dont CNN et le New-York Times ont été exclus d'un briefing du porte-parole de la Maison Blanche. Dimanche, un rassemblement en soutien aux journalistes a été organisé à New-York, alors que Donald Trump avait annoncé la veille qu'il ne se rendrait pas au traditionnel dîner des correspondants de la Maison-Blanche en avril prochain.

12. Une université canadienne évacuée suite à des menaces. C'est par mail qu'un groupe se présentant comme le "Conseil des citoyens conservateurs du Canada" a menacé mercredi de faire exploser des bombes artisanales pour protester contre la présence d'étudiants musulmans au sein de l'université Concordia de Montréal. Près de 4000 personnes ont donc dû être évacuées. Rien n'a finalement été trouvé dans les bâtiments lors de la fouille de la police.

13. La Chine menacée par l'EI. C'est par une vidéo que des combattants de Daech, issus d'une minorité chinoise musulmane, ont menacé de "verser des rivières de sang" dans le pays. Selon les experts, l'enregistrement provient d'une branche de Daech basée dans l'ouest de l'Irak. Il s'agirait de la première menace directe des djihadistes à l'encontre de la Chine. Des attaques ont déjà fait plusieurs morts, dont cinq en février, dans la région du Xinjiang, où vit la minorité ouïghoure.

14. Assassinat de Kim Jong-Nam : des inculpations. Deux femmes ont été mises en examen mercredi en Malaisie pour l'assassinat du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, empoisonné à l'aéroport de Kuala Lumpur le 13 février dernier. Les deux suspectes, une indonésienne de 25 ans et une vietnamienne de 28 ans, risquent la peine de mort. Une autre personne a été interpellée. La Corée du Sud continue de désigner la Corée du Nord comme commanditaire de l'assassinat. Des accusations "absurdes" selon Pyongyang.

15. Mise en examen de l'héritier de Samsung. Lee Jae-Yong a été formellement inculpé dans l'affaire de corruption qui a entraîné la destitution de la présidente Park Geun-hye. Mardi, il a ainsi été mis en examen pour "corruption, détournement de fonds, dissimulation d'actifs à l'étranger et parjure". Il devrait donc prochainement être jugé, ainsi que huit autres membres de l'entreprise également mis en cause.

16. Nouvelle attaque au couteau en Cisjordanie. Un palestinien qui s'était introduit dans une maison située dans une colonie près d'Hebron et y avait blessé à l'arme blanche son occupant a été abattu par ce dernier, mercredi.

Mercredi également, le soldat israélien condamné la semaine dernière à 18 mois de prison pour avoir abattu un assaillant palestinien a fait appel.

17. Une voiture fonce sur la foule en Allemagne. Une personne a été tuée et deux autres ont été blessées samedi à Heidelberg, dans le sud-ouest du pays, après qu’un véhicule ait foncé sur elles en pleine rue. Le conducteur a été interpellé, grièvement blessé par balles par la police alors qu'il tentait de fuir, armé d'un couteau. Le suspect est un allemand de 35 ans et refuse jusqu'à maintenant de s'expliquer. Selon les enquêteurs, il n'y aurait pas d'indice permettant de lier cet acte à du terrorisme.

18. Des bonbonnes de gaz découvertes dans une voiture à Bruxelles. Un quartier de la capitale a été bouclé par précaution pendant plusieurs heures jeudi, suite à la découverte par la police de plusieurs bonbonnes de gaz dans la voiture d'un individu radicalisé selon des autorités. Le périmètre a finalement pu être levé, après qu'aucun mécanisme de détonation n'ait été retrouvé.

19. Le Brexit remis en cause par le Parlement ? La Chambre des Lords a voté mercredi un premier amendement au texte qui prévoit la sortie du Royaume-Uni de l'UE. La disposition vise à la garantie par le gouvernement des droits des ressortissants européens qui vivent dans le pays, dans les trois mois après le déclenchement du Brexit. Ce vote pourrait d'ailleurs retarder son exécution.

20. Un Livre blanc pour relancer l'UE. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a présenté mercredi au Parlement ses propositions pour "relancer le projet européen". Cinq pistes d'ici 2025, à examiner, d'un seul marché unique à un Europe fédéraliste.

21. Anders Breivik perd contre la Norvège. Le militant néonazi, qui purge actuellement une peine de 21 ans de prison pour la tuerie d'Utoya et un attentat à Oslo qui ont fait 77 morts en 2011, a perdu son procès en appel contre l'Etat Norvégien, mercredi. La cour a estimé que les droits du détenu n'avaient pas été bafoués et qu'il n'y avait pas de traitement inhumain ou dégradant. Une première décision de justice avait estimé le contraire en avril 2016, en raison de son maintien en isolement.

22. Polémique pour le PDG d'Uber. Une vidéo diffusée mardi par la chaîne Bloomberg a montré Travis Kalanick s'en prendre à un chauffeur qui, lors d'une course, lui avait reproché la baisse de ses revenus. Quelques heures plus tard, le PDG a présenté ses excuses et affirmé qu'il devait "mûrir", que cela montrait qu'il avait "besoin d'aide" pour diriger sa société et qu'il comptait en obtenir.

23. Succès pour "La La Land" aux Oscars. La 89ème cérémonie des prix du cinéma américain s'est déroulée dimanche dernier à Los Angeles. La soirée a été marquée par un gros couac à l'annonce du meilleur film, attribué par erreur à "La La Land" alors qu'il avait en réalité été décerné à "Moonlight". "La La Land" remporte tout de même six trophées dont celui du meilleur réalisateur pour Damien Chazelle et de la meilleure actrice pour Emma Stone. Casey Affleck a obtenu l'Oscar du meilleur acteur.


Sinon dans le reste de l'actualité, on retiendra aussi...

Au moins 11 personnes ont été tuées en Ukraine dans un coup de grisou dans une mine de charbon, jeudi.

Les manifestations, qui ont commencé début février, continuent en Roumanie, rassemblant des milliers de personnes contre la corruption.

La commission européenne n'a toujours pas voté son projet de réglementation des perturbateurs endocriniens, faute de majorité.

L'Etna est entré en éruption mardi, pour la première fois de l'année. La dernière importante remonte à 1992.

Le couple Obama aurait signé un contrat d'au moins 60 millions de dollars pour deux livres avec la maison d'édition Penguin Random House, selon le Financial Times.

Partagez cet article :


Exprimez-vous ! Réagissez à cet article.


Inscrivez-vous gratuitement à la Weekletter ! Notre newsletter chaque vendredi vous présente l'essentiel de l'actualité de la semaine.

Abonnez-vous à Weekly Premium. Profitez de Weekly sans publicité et accédez à des services réservés !

En savoir plus